FrançaisEnglish
  
     
         
Blog

VEILLE UNION EUROPEENNE – Du 16 avril au 22 avril 2022

Equipe de veille Union européenne : Sara Brouwers, Victor Martin, Madara Lange, Audrey Moisan, Teodora Subotic, Louis Harand, Léo Caget, Etienne Mathieu

17/04/2022 : Violences en Suède entre la police et des contre-manifestations contre le groupuscule d’extrême-droite « Ligne Dure ». -Léo Caget-

Dimanche 17 avril, les violences opposant les forces de police suédoises et des rassemblements dénonçant les actions du parti d’extrême-droite danois Stram Kurs – « Ligne Dure » en français – ont atteint leur intensité maximale. À la suite de 3 jours d’affrontements dans différentes villes du pays, le bilan de la police fait état de 40 blessés au total, dont 26 policiers et 14 civils.

Le parti « Ligne Dure » est dirigé par le Dano-suédois Rasmus Paludan qui revendique des positions anti-islam et anti-immigration, connu notamment pour des actions menées dans plusieurs pays européens, consistant souvent à brûler des Corans dans des quartiers à forte densité de populations immigrées ou issues de l’immigration. Les violences en Suède avaient donc commencé jeudi 14 avril en réponse à sa venue dans la ville de Linköping. Les manifestants s’en sont rapidement pris aux forces de l’ordre et la situation a dégénéré dans plusieurs endroits du royaume nordique. La situation n’a pu retrouver son calme qu’à partir de lundi 18 avril.

La Première ministre du pays Magdalena Andersson est intervenue lundi par ces mots : « tout le monde peut exprimer son opinion, qu’elle soit de bon ou de mauvais goût. Et quoi que vous en pensiez, vous ne pouvez pas répondre par la violence. Parce que c’est exactement ce que cherche Rasmus Paludan ». Le chef de la police suédoise Anders Thornberg dénonce, lui, des violences ciblées sur les forces de l’ordre.

Plusieurs pays musulmans comme la Turquie ou l’Iran ont désapprouvé cette prise de position. L’Arabie Saoudite a « condamné les agissements de certains extrémistes en Suède et leurs provocations contre les musulmans ». La diplomatie irakienne a même convoqué le chargé d’affaires suédois dans la journée du dimanche.

20/04/2022 : Lancement officiel  du Référentiel des Communautés Énergétiques par la Commission européenne à Bruxelles. -Sara Brouwers-

Le 20 avril, alors qu’en Belgique, à Louvain, s’est déroulée la visite d’étude du projet de communauté énergétique, c’est à Bruxelles qu’a eu lieu le lancement officiel du référentiel des communautés énergétiques. Cet évènement faisant suite à la Déclaration commune de la Commission européenne et des États-Unis sur la sécurité énergétique européenne (25 mars 2022), et au Clean Energy Package, le Parlement européen a accordé un financement d’un million d’euros à la Commission européenne pour qu’elle mette en place un projet (mis en œuvre par Energy Cities, REScoop et FEDARENE, pour une période de 24 mois) et crée un référentiel des communautés énergétiques dans le but de suivre et de soutenir le déploiement des communautés énergétiques dans l’Union européenne. Il contribuera notamment à la diffusion des meilleures pratiques et fournira une assistance technique pour le développement d’initiatives concrètes de communautés énergétiques à travers l’Europe. L’objectif sera d’aider les acteurs locaux et les citoyens désireux de mettre en place une communauté énergétique citoyenne (telle que définie dans la directive sur le marché de l’électricité 2019/944) ou une communauté énergétique renouvelable (telle que définie dans la directive sur les énergies renouvelables 2018/2001) par le biais de conseils techniques et administratifs, et d’encourager leur développement.

20/04/2022 : Le président du Conseil européen se rend en Ukraine. -Victor Martin-

Le 20 avril 2022, Charles Michel, le président du Conseil européen, s’est rendu en Ukraine, à Borodianka, afin de constater les « crimes de guerre » qui auraient été commis par les soldats russes d’après l’Ukraine. Ces crimes « doivent être punis. Et ils seront punis » a déclaré Charles Michel.

Le président du Conseil européen a profité de cette visite afin de réitérer le soutien de l’UE à l’Ukraine : « nous sommes déterminés à faire tout notre possible pour soutenir l’Ukraine […]. C’est pourquoi nous utiliserons tout l’éventail des outils à notre disposition ». Charles Michel a rappelé que l’Union Européenne (UE) avait d’ores et déjà alloué 1,5 milliards d’euros à l’aide militaire et a précisé que cette aide se poursuivrait et essaierait de répondre le plus précisément possible au besoin de l’armée ukrainienne.

Lors de cette visite, Charles Michel et le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, ont également évoqué le processus d’adhésion de l’Ukraine à l’Union Européenne. Le président du Conseil européen à rappeler que ce processus est long (environ 8 mois) mais que dans le cas de l’Ukraine, la Commission européenne rendra son avis à la fin du mois de juin et que le Conseil européen devrait rapidement après commencer les débats politiques sur la perspective d’adhésion.

21/04/2022 : L’Union Européenne adopte un soutien financier supplémentaire aux forces armées du Mozambique. -Léo Caget-

Un communiqué de presse du Conseil de l’Union Européenne a annoncé jeudi 21 avril la décision d’augmenter les ressources financières mises à disposition de la mission de formation européenne des forces armées mozambicaines. Ce choix d’augmenter le soutien de 45 millions d’euros porte le montant total de la mission à 89 millions d’euros, permettant de renforcer les dispositifs de formation, notamment par la fourniture d’équipements et de matériels adaptés, de véhicules de mobilité terrestre, et d’un hôpital de campagne. Cette nouvelle mesure d’assistance est financée par la Facilité Européenne pour la Paix créée en mars 2021 et complète les deux premières mesures, l’une adoptée en juillet 2021 pour un montant initial de 4 millions d’euros, la suivante en novembre de la même année, portant le montant à 44 millions d’euros. Cette mission de formation avait été décidée pour former 11 compagnies de la marine et de l’armée de terre mozambicaines, afin de renforcer les capacités des forces armées du pays dans le cadre de la lutte contre les insurgés islamistes du nord du pays, particulièrement actifs dans la province de Cabo Delgado.

22/04/2022 : La France décide la livraison de canons Caesar à l’Ukraine. -Etienne Mathieu-

Le 22 avril au matin, Emmanuel Macron a annoncé une nouvelle livraison d’armes à l’Ukraine. Parmi ces équipements, on trouve une douzaine de canons Caesar, de puissantes pièces d’artillerie lourde. Le canon mobile Caesar dispose d’une très bonne précision sur une portée allant jusqu’à 40 kilomètres. C’est la première fois que l’Etat français fournit ouvertement de l’équipement offensif à l’armée ukrainienne ; la Grande Muette, le ministère et l’Elysée restent cependant discrets sur le contenu des envois militaires à Kiev. Cependant, plusieurs journaux comme L’Opinion et Le Monde, ainsi que le député Alexis Corbière, ont déjà parlé de fourniture d’armes antichars et de missiles Javelin.

Le chef de l’Etat a insisté sur la réalité de l’aide française envers ce pays toujours en lutte contre l’invasion russe déclenchée il y a près de deux mois. « Nous sommes très coordonnés », a déclaré Emmanuel Macron, qui souligne l’importance de la codécision au niveau européen – et notamment la concertation avec le chancelier allemand. Le président français a toutefois rappelé que la « ligne rouge » consiste à « ne pas entrer dans la cobelligérance ». Autrement dit, la France ne doit pas être considérée comme un ennemi de la Russie ou en guerre contre celle-ci, pas plus que les autres pays d’Europe et que les autres États membres de l’OTAN.

Previous Article

VEILLE RUSSIE – du 16 avril au 22 avril 2022

Next Article

VEILLE ASIE CENTRALE – du 16 avril au 22 avril 2022