FrançaisEnglish
  
     
         
Blog

VEILLE EUROPE DE L’EST – du 28 mai au 3 juin 2022.

Equipe de la veille géopolitique Europe de l’Est: Louis Harand, Victor Martin, Amandine Paillette, sous la responsabilité de Clelia Frouté

31/05/2022 : Washington annonce la livraison d’armes plus avancées à l’Ukraine. – Amandine PAILLETTE – 

Le 31 mai, dans une tribune pour le New York Times, le président américain Joe Biden déclarait que les États-Unis allaient fournir des armes davantage performantes à l’Ukraine. Cette nouvelle aide militaire américaine, en réaction à la guerre en Ukraine, se chiffre cette fois à 700 millions de dollars. Le président des États-Unis déclarait à propos de ce soutien que «l’objectif de l’Amérique est simple : Nous voulons voir une Ukraine démocratique, indépendante, souveraine et prospère, dotée des moyens de dissuasion et de défense contre toute nouvelle agression». Suite à cette déclaration présidentielle, le haut responsable de la Maison Blanche a tenu une conférence de presse durant laquelle il a précisé que ces équipements comprenaient notamment des Himars (High Mobility Artillery Rocket System). Il s’agit de lance-roquettes multiples qui sont montés sur des blindés de type léger, possédant selon les informations communiquées une portée de 80 kilomètres.

Afin de ne pas accélérer une escalade internationale, le haut responsable de la Maison Blanche a précisé que «les Ukrainiens avaient fourni des assurances sur le fait qu’ils n’utiliseraient pas ces systèmes contre le territoire russe».

29/05/2022 : La Serbie ignore les dernières sanctions européennes en concluant un accord de prolongation de trois ans pour l’importation de gaz russe sur son territoire – Amandine PAILLETTE –

Le 29 mai se sont entretenus au téléphone les présidents serbe et russe, Aleksandar Vučić et Vladimir Poutine, au sujet de différentes ententes entre les deux pays. L’enjeu principal pour le dirigeant serbe concernait la conclusion d’un contrat avec la société russe Gazprom concernant la livraison de gaz à un prix attractif à la Serbie pour les trois prochaines années. Annonçant fièrement ce nouvel accord avec la Russie, Aleksandar Vučić a déclaré à la télévision serbe: «c’est de loin le meilleur deal en Europe». Cet accord intervient alors que nombre de pays européens s’émancipent du gaz russe suite au sixième paquet de sanctions décrété par l’Union Européenne. A ce propos, le ministre de l’Intérieur serbe Aleksandar Vulin a déclaré que «L’accord conclu par le président Vucic avec le président Poutine prouve à quel point la décision de la Serbie de ne pas participer à l’hystérie anti-russe est respectée». Le communiqué de presse du Kremlin quant à lui résumait cet échange téléphonique comme un moyen pour les deux nations de réaffirmer «la disposition mutuelle» des pays à renforcer leur alliance sur le plan stratégique. 

Pour l’heure, parmi les 81% de gaz importé par la Serbie, 18% proviennent de  Russie. Ce qui représente 6 millions de mètre cube par jour. La signature officielle devrait intervenir courant de semaine prochaine et rendra public les détails de l’accord. 

30/05/2022 : Le gouvernement bulgare met fin au programme de relocalisation des réfugiés ukrainiens. -Louis Harand-

 Le gouvernement bulgare a mis fin le 29 mai  au plan de relocalisation des réfugiés ukrainiens des hôtels sur le littoral de la mer Noire vers des stations de vacances à l’intérieur du pays. Seules  les «personnes vraiment dans le besoin, et qui n’ont nulle part où aller après le 31 mai» seront hébergées temporairement dans les centres de Sarafovo et de Elhovo. C’est ce qu’a déclaré hier la vice-première ministre, Kalina Konstantinova, dans un message vidéo portant sur les mesures prises par l’État pour soutenir les personnes fuyant la guerre en Ukraine.

 Selon Mme Konstantinova, l’État a fait tout son possible pour fournir un logement à l’ensemble des réfugiés, mais ces derniers n’ont pas souhaité bénéficier de cette aide. Selon ses explications, la décision d’interrompre le plan d’intégration a été motivée par le fait que les Ukrainiens ayant reçu une protection temporaire en Bulgarie n’ont pas informé les équipes sur le terrain de leurs intentions en matière d’hébergement, et qu’ils n’ont pas utilisé les possibilités de transport gratuit vers les nouveaux lieux d’hébergement. Dimanche, tous les trains et les bus organisés par les autorités pour relocaliser les réfugiés sont partis presque entièrement vides. Pourtant, les réfugiés ukrainiens avec lesquels les journalistes de «Svobodna Evropa» (Free Europe) se sont entretenus, ont déclaré qu’ils n’avaient pas été informés de l’endroit où ils seraient relocalisés, ou alors à la dernière minute. 

«La protection est un droit, non pas une obligation. C’est pourquoi je ne laisserai pas partir un bus vide de plus, un wagon vide de plus. L’évolution de la situation à partir de maintenant est entre les mains de la communauté ukrainienne en Bulgarie», a déclaré la vice-première ministre. Près de 300 000 Ukrainiens sont arrivés en Bulgarie depuis le début de l’agression russe. Parmi eux, plus de 110 000 ont reçu une protection temporaire et un abri de l’État.

03/06/2022 : Le président biélorusse se dit prêt à faciliter les exportations ukrainiennes de blé. -Victor Martin-

Le 3 juin, lors d’un appel téléphonique entre le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, et le président Biélorusse, Alexandre Loukachenko, ce dernier a assuré être prêt à faciliter les exportations ukrainiennes de blé.

L’objectif est de faire transiter ces exportations par la Biélorussie vers les ports des pays baltes alors que les prix du blé et plus globalement des produits alimentaires sont en très forte augmentation à l’échelle mondiale à cause de la guerre en Ukraine.

En revanche, Alexandre Loukachenko a demandé que ces routes pour acheminer le blé ukrainien soient également ouvertes pour les marchandises biélorusses. Cette demande intervient alors que la Biélorussie est, depuis avril 2022, sous sanction européenne à cause de son soutien à la Russie dans l’invasion de l’Ukraine.

Antonio Guterres a demandé au président biélorusse quelques jours avant de lui donner une réponse afin de se consulter avec les pays qui seraient concernés par ces nouvelles routes.

 

Previous Article

VEILLE UNION EUROPEENNE – Du 28 mai au 3 juin 2022

Next Article

Entretien avec Larissa Sotieva – IndiePeace – Auteure du rapport “Blessures Collectives – le Traumatisme sociétal et le conflit du Karabakh”