FrançaisEnglish
  
     
         
Blog

VEILLE ASIE CENTRALE – du 2 juillet au 8 juillet 2022

Equipe de veille Asie Centrale : Amandine Paillette, Sophie Marc, Aliya Yechshanova et Denis Lavaud

02/07/2022 : Le parquet ouzbek ouvre une enquête pour «attaque contre l’ordre constitutionnel du pays» – Amandine Paillette –

Le 2 juillet, des manifestations anti-gouvernementales ont éclaté à Noukous, capitale de la région de Karakalpakstan, située au nord-ouest de l’Ouzbékistan. Alors que l’état d’urgence avait été décrété pour une durée d’un mois dans la région, des protestations sont survenues. Ces dernières faisaient suite à un projet de réforme constitutionnelle visant à réduire l’autonomie de la région du Karakalpakistan. Débutés le 1er juillet, les troubles sont arrivés à leur apogée le 2 juillet faisant de nombreuses victimes. De multiples questions restent en suspens quant au déroulé des protestations, dû en partie à une coupure des connexions internet mobiles dans la région décidées quelques jours plus tôt, le 27 juin par le gouvernement ouzbek. C’est à ce moment, que des rumeurs sur la suspension de l’autonomie du Karakalpakistan ont commencé à être véhiculées sur les réseaux sociaux dans l’ensemble du pays. Peu de temps après, l’internet fixe a également cessé de fonctionner dans la région. 

En conséquence de quoi, Shavkat Mirziyoyev, président ouzbek, avait reconnu le 3 juillet, des «victimes» tant civiles que policières promettant par ailleurs de retirer de la réforme les amendements contestés. La garde nationale du pays quant à elle, a fait état de 243 blessés suite aux affrontements. Le 4 juillet, le représentant du parquet ouzbek, Abror Mamatov a organisé un briefing portant sur les troubles survenus dans la région. Ce dernier a annoncé que «Dix-huit personnes [étaient] mortes de leurs blessures lors des troubles de masse à Noukous». De ce fait, une enquête pour «attaque contre l’ordre constitutionnel du pays» a été ouverte. 

07/07/2022 : La justice russe ordonne la suspension pour un mois des flux de pétrole du Kazakhstan – Sophie Marc – 

Le tribunal du district de Primorsky dans la ville de Novorossiysk dans le sud de la Russie a estimé dans une décision rendue le 5 juillet que le Caspian Pipeline Consortium, la société qui exploite l’oléoduc permettant au Kazakhstan d’exporter les deux tiers de son pétrole, commettait des violations environnementales, entraînant la suspension pour un mois des activités du pipeline. 

C’est la troisième fois que cet oléoduc est arrêté par la Russie depuis le début de la guerre en Ukraine, officiellement pour des raisons techniques les deux premières fois. L’arrêt de ses exportations de pétrole durant un mois est susceptible de porter un coup dur à l’économie kazakh, les pertes potentielles étant estimées à environ 500 millions de dollars. 

Les experts interprètent cette décision comme une pression de la part de Moscou, ce alors que le président kazakh a proposé d’aider l’Union européenne à stabiliser les marchés de l’énergie mondiaux et européens, notamment depuis que les pays membres ont convenu de se passer à 90% des importations de pétrole russe d’ici la fin de l’année. 

Le Kazakhstan a annoncé réfléchir à d’autres voies pour exporter son pétrole, dont l’une des solutions consisterait à passer par la mer Caspienne, pour acheminer le pétrole en Azerbaïdjan ou en Iran. 

08/07/2022: La Commission intergouvernementale azerbaïdjan-kazakhe pour la coopération se réunit à Nour-Sultan – Aliya Yechshanova –

La délégation azerbaïdjanaise, dirigée par le ministre de l’énergie, Parviz Shahbazov, a participé à la 18e réunion de la Commission intergouvernementale mixte sur la coopération commerciale et économique entre l’Azerbaïdjan et le Kazakhstan à Nour-Sultan (Kazakhstan). La partie kazakhe était dirigée par le ministre du commerce et de l’intégration, Bakhit Sultanov.

Au cours de la réunion, l’Azerbaïdjan a proposé aux investisseurs du Kazakhstan de tirer pleinement parti de la zone économique libre d’Alyat et de participer aux projets de reconstruction des territoires libérés de l’Azerbaïdjan. L’Azerbaïdjan a également exprimé sa volonté de renforcer la coopération avec le Kazakhstan dans le cadre du développement du corridor moyen transcaspien «Est – Ouest».

Les participants ont examiné les résultats des travaux réalisés depuis la précédente réunion de la Commission dans les domaines de l’économie, des transports et de la logistique, de l’énergie, de l’agriculture, des technologies spatiales et informatiques, de la sécurité alimentaire, de l’éducation et de la santé.

Le Procès-verbal de la 18e réunion de la Commission intergouvernementale mixte Azerbaïdjan-Kazakhstan sur la coopération commerciale et économique a été signé. La prochaine réunion de la Commission aura lieu à Bakou en 2023.

08/07/2022: Le Kirghizistan et la Russie mettent en place des accords de défense aérienne mutuelle – Denis Lavaud – 

Le 8 juillet, le président kirghize Sadyr Japarov a passé un accord avec son homologue russe Vladimir Poutine quant à la mise en place d’un système mutuel de défense aérienne.

C’est à la demande de la Russie que se sont rencontrés les chefs respectifs des gouvernements des deux pays ainsi que leurs ministres des affaires étrangères.

Les accords, destinés à améliorer la sécurité de l’espace aérien dans la région,  sont encore en cours de négociation entre les deux parties, mais ils prévoient d’ores et déjà que le Kirghizistan cède à la Russie un territoire de 5 hectares nécessaire au déploiement de ses troupes. Ce projet entre le Kirghizistan et la Russie reste néanmoins, selon le projet, partie intégrante du système unifié de défense aérienne des pays de la CEI.

08/07/2022: Le Turkménistan signe un important contrat d’achat d’armatures avec l’entreprise russe «Novostal-M» – Denis Lavaud –

Le 8 juillet, l’entreprise d’Etat «Türkmendemirönümleri» en accord avec le cabinet du président Serdar Berdymoukhamedov et le Ministère de l’industrie et de la construction a signé un contrat avec la société Métallurgique «Novostal-M», pour l’achat d’armatures en métal.

La décision a été prise “afin d’achever en temps voulu la construction de grands bâtiments et structures industriels et sociaux en cours dans le pays, dont la mise en service est prévue pour 2022, ainsi que d’assurer la qualité d’implantation des installations dans les délais.

Previous Article

VEILLE EUROPE DE L’EST – Du 2 juillet au 8 juillet 2022

Next Article

Vidéo Webinaire sur le “Nouveau Kazakhstan” – 30/06/2022 : Catherine Poujol, Kuralay Baizakova, Isabelle Ohayon et Michaël Levystone