FrançaisEnglish
  
     
         
Blog

VEILLE RUSSIE – du 19 mars au 25 mars 2022

Équipe de veille Russie : Lauren Lemaire-Hec, Manik Tadevosian

19/03/2022 : Le ministère de la Défense russe annoncé la première utilisation d’armes hypersoniques en Ukraine – Lauren Lemaire-Hec – 

Le 19 mars, Igor Konachenkov, le porte-parole du ministère russe de la Défense, a annoncé que la Russie avait fait usage de missiles hypersoniques Kinzhal en Ukraine. Un jour plus tôt, ces missiles hypersoniques avaient été utilisés pour la première fois en Ukraine par les forces russes sur la ville de Delyatyn, détruisant un entrepôt souterrain de missiles et de munitions d’aviation des troupes ukrainiennes. L’analyste militaire, Vassili Kachin, a affirmé que «c’est le premier cas d’utilisation d’armes hypersoniques au combat dans le monde» et que ces missiles peuvent «avoir une pénétration et un pouvoir destructeur plus élevés en raison de leur très grande vitesse». En effet, ces missiles utilisés pour la toute première fois par l’armée russe en 2016 en Syrie, se déplacent à dix fois la vitesse du son et sont capables d’atteindre des cibles situées à 2 000 kilomètres.

20/03/2022 : Les sites internet de Mediazona.ru Asie centrale, Agentura.ru et la communauté d’Ekaterina Shulman sur VKontakte sont bloqués en Russie – Lauren Lemaire-Hec – 

Le 20 mars, le Service fédéral de supervision des communications, des technologies de l’information et des médias de masse (Roskomnadzor), a restreint l’accès aux sites Web de Mediazona.ru Asie centrale, Agentura.ru et à la communauté de la politologue Ekaterina Schulman sur le réseau social Vkontakte. Le service de presse du réseau social de la politologue a déclaré avoir reçu un avis du bureau du procureur général, informant que «des informations délibérément fausses et socialement significatives qui créent une menace d’atteinte à la vie et à la santé des citoyens, une menace de perturbation massive de l’ordre public et de la sécurité publique» étaient publiées sur le profil Vkontakte.

21/03/2022 : La chaîne de télévision russe «Perviy kanal» accuse la journaliste Marina Ovsyannikova de trahison. -Manik Tadevosian- 

Marina Ovsyannikova, qui avait interrompu le journal télévisé «Vesti» avec une pancarte «Arrêtez la guerre. Ne croyez pas la propagande. Ils vous mentent»  a été accusée de trahison par la chaîne «perviy kanal», le 21 mars. L’affirmation est venue de Kirill Kleymenov, chef de la direction des programmes d’information de la chaîne. Celui-ci a notamment accusé l’ancienne journaliste d’avoir des liens avec l’Ambassade Britannique. Selon K. Kleymenov, peu avant cette action, Ovsyannikova s’était entretenue au téléphone avec un employé de l’Ambassade Britannique. Il a également noté que la jeune fille a «chronométré son action pour recevoir son prochain salaire». L’acte de M. Ovsyannikova a été fortement relayé par les médias internationaux, qui ont évoqué à maintes reprises dans leurs publications l’acte courageux de M. Ovsyannikova.

22/03/2022 : Alexeï Navalny condamné à neuf ans de prison pour fraude et outrage à la justice – Lauren Lemaire-Hec –

Le 22 mars, l’opposant politique Alexeï Navalny s’est vu condamné à 9 ans de prison ainsi qu’à une amende de 1,2 million de roubles, alors que ce dernier purge encore sa peine au sein de la colonie n ° 2 de la ville de Pokrov, dans le cadre de l’Affaire Yves Rocher.  Fin 2020, une affaire pour fraude et escroquerie avait été ouverte. Le comité d’enquête chargé du dossier a déclaré que M. Navalny avait dépensé 356 des 588 millions de roubles transférés à divers fonds à des fins personnelles. Le 15 février 2022, le procès pour fraude et outrage dont 4 personnes ont été victimes a débuté. Certaines victimes, dont Mikhail Kostenko et Fyodor Gorozhanko, sont revenus sur leurs dépositions, répétant à plusieurs reprises qu’ils n’avaient aucune plainte contre l’homme politique. Après que le verdict a été rendu, Alexeï Navalny a commenté sur son compte Twitter : «9 années. Eh bien, comme le disaient les personnages de ma série télévisée préférée The Wire : ‘Vous ne faites que deux jours. C’ est le jour où tu entres et le jour où tu sors’ J’avais même un T-shirt avec ce slogan, mais les autorités pénitentiaires lʼont confisqué, vu la signature extrémiste».

22/03/2022 : Roskomnadzor interdit aux médias russes d’afficher les logos de Meta, Facebook et Instagram. -Manik Tadevosian- 

Après avoir ordonné le blocage de Facebook, Instagram et restreint l’accès à Twitter, le régulateur russe des médias Roskomnadzor a franchi une nouvelle étape dans sa lutte contre les réseaux sociaux, en interdisant aux médias russes d’afficher les logos de Meta, le 22 mars. Cela constitue l’une des conséquences de la déclaration faite deux jours plus tôt par un tribunal moscovite. Ces deux réseaux, Facebook et Instagram, appartenant au géant américain ont été déclarés «extrémistes». Désormais, les médias russes devront y faire référence en précisant qu’il s’agit d’«organisations extrémistes interdites en Russie» et auront par conséquent interdiction de montrer leur logo. Toutes ces mesures restrictives mises en place par le Kremlin s’inscrivent à la suite de la décision de Meta d’autoriser temporairement la publication depuis l’Ukraine de messages violents vis-à-vis de l’armée et des dirigeants russes.  

23/03/2022 : Le président russe, Vladimir Poutine veut faire payer le gaz en roubles aux «pays hostiles»  -Manik Tadevosian- 

En réponse aux sanctions occidentales contre la Russie, Vladimir Poutine a annoncé que les achats du gaz russe par les «pays hostiles» ne pourront se réaliser qu’en roubles, le 23 mars. Les pays jugés «hostiles» comprennent les États-Unis, le Royaume-Uni et tous les membres de l’Union européenne. Au cours de cette réunion gouvernementale, le maître du Kremlin a ajouté «J’ai pris la décision de mettre en œuvre un ensemble de mesures pour passer au paiement en roubles de notre gaz livré aux pays hostiles, et de renoncer, pour tous les règlements, aux devises qui ont été compromises». Suite à cette annonce, il a ordonné à Gazprom, premier groupe énergétique russe, de trouver un nouveau système en quatre jours afin d’accepter les règlements en roubles pour ses exportations de gaz naturel. De leur côté, les européens dénoncent une potentielle rupture des contrats. 

Previous Article

L’exclusion de la Russie du Conseil de l’Europe : la fin d’un long dilemme russe

Next Article

VEILLE UNION EUROPEENNE – du 19 mars au 25 mars 2022