FrançaisEnglish
  
     
         
Blog

VEILLE UNION EUROPEENNE – du 5 mars au 11 mars 2022

Equipe de veille Union européenne : Sara Brouwers, Victor Martin, Etienne Mathieu

07/03/2022 : L’Ukraine et la Russie ouvrent un 3ème round de négociations. -Etienne Mathieu-

Le 3ème round de négociations Ukraine-Russie s’est tenu le 7 mars. Les deux parties se sont rencontrées à la frontière polono-biélorusse. Au douzième jour de la guerre, les combats n’ont pas cessé. Cependant, un cessez-le-feu temporaire a été accordé par les Russes à Kiev et à Kharkov pour permettre le déplacement sécurisé des civils. Mykhaïlo Podoliak, membre de la délégation ukrainienne, a fait état de résultats positifs de la négociation quant à l’aide humanitaire. L’Ukraine et la Russie se sont accordés sur le principe des couloirs d’évacuation des civils ; mais l’Ukraine a dénoncé le fait que la Russie ait privilégié des couloirs vers son propre territoire ou vers la Biélorussie. Plus d’1,7 million d’Ukrainiens auraient déjà quitté leur pays, sans compter les déplacements internes. Près d’un million de ces réfugiés sont accueillis en Pologne.

07/03/2022 : Le Danemark veut repenser sa stratégie de défense. -Victor Martin-

Le 7 mars, la première ministre danoise, Mette Frederiksen, a annoncé lors d’une conférence de presse une révision de la politique de défense du pays. Premièrement, Mette Frederiksen a déclaré que le 1er juin se tiendrait un référendum pour abolir la clause d’exemption du Danemark. Cette clause permet au Danemark de se retirer de toutes les décisions européennes en matière de défense. De plus, la première ministre danoise souhaite augmenter le budget de la défense à 2% du PIB (contre 1,44% actuellement), ce qui répondrait aux demandes de l’OTAN. La dernière fois que le Danemark dépensait autant en matière de sécurité, il faut remonter à 1989, soit la fin de la guerre froide. Enfin, Mette Frederiksen a insisté sur la nécessité de ne plus dépendre du gaz russe. Il est important de noter que le Danemark est le premier producteur d’hydrocarbure de l’Union Européenne et n’est donc pas fortement dépendant de ses importations énergétiques.

08/03/2022 : Face à l’embargo sur le pétrole et la dépendance de l’Europe à la Russie : le plan « REPowerEU » . -Sara Brouwers-

« Nous ne pouvons tout simplement pas dépendre d’un fournisseur qui nous menace ouvertement », a affirmé la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

Ce mardi, suite à la crise ukrainienne, la Commission Européenne s’est réuni dans le but de proposer un plan visant à « diversifier ses sources d’énergie et renforcer sa sécurité énergétique afin d’être moins dépendante de la Russie après l’invasion de l’Ukraine », avait annoncé la veille le vice-président de la Commission Valdis Dombrovskis. Ces mesures ont notamment prévues la mise en place d’un stockage stratégique et la diversification des approvisionnements qui permettrait à l’Union Européenne de réduire de deux tiers les importations de gaz russe d’ici la fin de l’année : d’une part en augmentant les volumes achetés auprès des actuels fournisseurs de l’Europe (Qatar, Etats-Unis et Algérie). Et d’une autre en réduisant de façon générale la consommation de gaz, le déploiement des installations de production d’électricité éolienne et solaire.

08/03/2022 : Contre les violences faites aux femmes : la Commission fait une proposition législative. -Sara Brouwers-

A l’échelle de l’Europe et selon une estimation sur la violence envers les femmes, de l’Organisation Mondiale de la Santé, publié en 2015 « une femme sur cinq est victimes de violences physiques ou sexuelles et chaque jour, sept femmes meurent sous les coups de leurs partenaires ». Depuis deux ans, les États membres de l’OMS Europe ont enregistré une augmentation de 60% des appels d’urgence de femmes victimes de violences. 

Celles-ci se sont propagées de manière exponentielle depuis le début de la crise sanitaire. De nombreux États membres ont mis en place des lignes d’assistance 24 heures sur 24, lancé des campagnes de sensibilisation dans les pharmacies mais bien que ces mesures aient été positives, n’ont pas été suffisantes. Ainsi, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, la Commission européenne a adopté une proposition législative introduisant des normes communes pour tous les États membres en matière de prévention, de protection, d’aide aux victimes, d’accès à la justice, ainsi que de coopération et de coordination des services. Helena Dalli, Commissaire européenne à l’égalité a annoncé qu’il était impératif de «renforcer encore nos programmes de prévention et améliorer les services, en fixant des critères minimaux pour l’ensemble du territoire de l’Union Européenne». Une fois adoptée, cette nouvelle législation exigerait la mise en place de mesures renforcées grâce à un numéro harmonisé à l’échelle de l’Union Européenne qui orienterait les victimes vers les autorités et services compétents, où qu’elles se trouvent. Elle prévoit en outre un soutien ciblé aux femmes fuyant les conflits armés.

09/03/2022 : Le Royaume-Uni et les Etats-Unis soutiennent la Pologne sur la fourniture d’armes à l’Ukraine. -Etienne Mathieu-

Ben Wallace, secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume-Uni, a exprimé le soutien du gouvernement britannique à la Pologne. Celle-ci se place au premier plan des pays aidant l’Ukraine dans la guerre qui l’oppose à la Russie. En plus d’accueillir des réfugiés, la Pologne envisage ainsi de fournir des avions de guerre à Kiev. La Force aérienne polonaise dispose en effet de plusieurs avions MiG-29. Les Etats-Unis soutiennent cette proposition, en proposant de remplacer les avions fournis par la Pologne par des appareils américains. Les Britanniques se sont placés aux côtés de la Pologne, « en tant que membre de l’OTAN » a dit Ben Wallace. Le ministre britannique a cependant souligné quelle «énorme responsabilité» cela représentait pour le gouvernement polonais, qui placerait ainsi son pays « dans la ligne de mire de la Russie ».

10/03/2022 : Le parti espagnol d’extrême droite Vox entre au gouvernement régional de Castille-et-Leon. -Etienne Mathieu-

Le 10 mars 2022, Juan Garcia Gallardo, candidat de Vox en Castille-et-Leon, s’est félicité des résultats électoraux de son parti. Vox entre à la junte, c’est-à-dire au gouvernement local de cette communauté autonome (région espagnole regroupant plusieurs provinces). Le parti obtient trois ministères, la vice-présidence de la junte et la présidence des Cortes – le Parlement régional. Vox a bénéficié de l’alliance de la droite conservatrice, qui tient la région depuis 30 ans, mais qui s’est retrouvée en minorité aux élections anticipées de février 2022 et a dû former une coalition. C’est la première fois que l’extrême droite revient au pouvoir exécutif en Espagne depuis la fin de la dictature franquiste en 1975. Dans ce pays quasiment fédéral, de telles responsabilités sont très importantes. La Castille-et-Leon regroupe la moitié nord-ouest de l’ancienne région historique de Castille, qui formait le cœur de l’Espagne actuelle. La communauté autonome compte un peu moins de 2,4 millions d’habitants ; la région souffre de l’exode rural et d’un manque de services publics. Le président de la région, Alfonso Fernandez Mañueco, parle d’un « accord sensé » permettant un « gouvernement stable ». En revanche, le premier ministre socialiste d’Espagne, Pedro Sanchez, a parlé d’une « mauvaise nouvelle pour la démocratie ».

10/03/2022 : Katalin Novak est élue présidente de la République de Hongrie. -Etienne Mathieu-

Le 10 mars 2022, le Parlement hongrois a élu Katalin Novak nouvelle présidente de la République, succédant à Janos Ader. C’est la première femme élue à la fonction suprême. Katalin Novak est une proche du Premier ministre Viktor Orban, véritable dirigeant de ce pays au régime parlementaire. Mais cette élection à la fonction présidentielle, essentiellement protocolaire, reste un véritable enjeu politique. C’est une nouvelle victoire pour le Fidesz, le parti conservateur et nationaliste au pouvoir, dont Katalin Novak est vice-présidente depuis 2017. Elle a été secrétaire d’Etat puis ministre de la Famille entre 2014 et 2021. Outre placer une de ses fidèles à la tête de l’Etat, Viktor Orban réaffirme ainsi l’importance du conservatisme social et des valeurs familiales traditionnelles dans son gouvernement. C’est un signal fort, qui intervient peu avant les prochaines élections législatives, le 3 avril prochain. Le Fidesz et son allié, le parti démocrate-chrétien (KDNP), contrôlent actuellement les deux tiers du Parlement monocaméral hongrois.

10-11/03/2022 : Les chefs d’Etat européens se réunissent à Versailles. -Victor Martin-

Les 10 et 11 mars, les 27 chefs d’Etat européens se sont réunis à Versailles, invités par le président français, Emmanuel Macron. Ce sommet informel a été marqué par la guerre en Ukraine et s’est concentré sur la réponse européenne à la crise, que ce soit à propos de l’aide de l’Union Européenne à l’Ukraine, de la défense européenne ou de la dépendance des pays européens au gaz russe. Ont également été abordés les manières de renforcer la souveraineté européenne et de construire un nouveau modèle de croissance.

Le 10 mars a été consacré à la situation en Ukraine et les chefs d’Etats ont annoncé qu’ils continueront « à fournir un soutien politique, financier, matériel et humanitaire coordonné ». Josep Borel, le Haut représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère a même proposé de doubler l’aide militaire européenne de 500 millions à 1 milliard d’euros. Ce projet n’a toutefois pas encore été validé par les 27.  En revanche, les dirigeants européens ne se sont pas prononcés en faveur d’une adhésion accélérée de l’Ukraine à l’UE mais ont toutefois rappelé que « l’Ukraine fait partie de notre famille européenne ».

Le 11 mars a été dédié à la souveraineté européenne et aux manières de la renforcer, notamment concernant les capacités européennes de défense, la dépendance énergétique (en particulier à l’égard de la Russie). En revanche, face à des désaccords, la décision sur un potentiel embargo sur les hydrocarbures russes poussé par la Pologne et les Etats baltes a été reporté à un sommet se tenant les 24 et 25 mars.

Previous Article

VEILLE ASIE CENTRALE – du 5 mars au 11 mars 2022

Next Article

VEILLE SUD-CAUCASE – du 12 mars au 18 mars 2022