FrançaisEnglish
  
     
         
Blog

VEILLE RUSSIE – du 9 juillet au 15 juillet 2022

Équipe de veille Russie : Lauren Lemaire-Hec, Manik Tadevosian, Enzo Pavodan, Simon Bouclier, Amandine Paillette, Olga Shevchuk

11/07/2022 : La Douma propose d’interdire complètement la «propagande des relations non traditionnelles» -Lauren Lemaire-Hec-

Le 11 juillet, le comité de la Douma d’État sur la politique de l’information, la technologie et les communications a proposé d’interdire complètement la promotion des relations non traditionnelles en Russie – sur Internet et au cinéma, quel que soit l’âge des consommateurs touchés par le contenu. Le président du comité, Alexander Khinshtein, a annoncé cette proposition sur sa chaîne Telegram. «Je soutiens pleinement la position de Vyacheslav Volodine sur l’ interdiction de la propagande des valeurs non traditionnelles». En effet, le président de la Douma, Viatcheslav Volodine, avait proposé d’interdire la «propagande des valeurs non traditionnelles» en Russie. In fine, une loi interdisant la promotion envers les mineurs des relations sexuelles non traditionnelles a été adoptée en Russie en 2013. Selon Alexander Khinshtein, «aujourd’hui, une telle interdiction (propagande de relations sexuelles non traditionnelles) s’applique exclusivement aux enfants. Bien sûr, ce n’est clairement pas suffisant»

Elargissant l’interdiction, la proposition suggère également d’instaurer une responsabilité administrative en cas de violation de ladite interdiction.

Aujourd’hui, en vertu de l’article 6.21 «Propagande de relations sexuelles non traditionnelles parmi les mineurs» du code russe des infractions administratives, il est possible de recevoir une amende pouvant aller jusqu’à un million de roubles, d’être arrêté jusqu’à 15 jours ou suspendu temporairement de ses activités (pour les personnes morales). Cela s’est récemment illustré le 12 juillet 2022 dans l’affaire de Yuri Dudya, journaliste condamné à une amende de 120 000 roubles pour avoir publié sur Youtube une interview avec l’artiste homosexuel Fyodor Pavlov-Andreevich. 

13/07/2022 : Le syndicat indépendant des journalistes et des travailleurs des médias (JMWU) est menacé de dissolution en raison de « discrédit de l’armée russe » -Olga Shevchuk –

Le 13 juillet, une audience préliminaire a eu lieu à Moscou sur l’affaire de la liquidation de l’organisation indépendante «Syndicat des journalistes et travailleurs des médias». Selon le bureau du procureur, le syndicat publie des informations «discréditant l’armée russe» et «portant atteinte à la sécurité publique et à l’État». Auparavant, le syndicat avait publiquement condamné l’invasion russe de l’Ukraine et exprimé sa solidarité avec les journalistes ukrainiens.

«Nous, journalistes et professionnels des médias russes, sommes profondément choqués et indignés que les autorités de notre pays aient déclenché une guerre contre l’Ukraine… Nos collègues de différents pays couvrent ce qui se passe dans la zone de conflit. Aujourd’hui, ils risquent leur santé et leur vie en faisant un travail extrêmement important pour la société», explique un post publié le 24 février sur le site officiel de l’organisation.

Le 16 mai, le bureau du procureur de Moscou a informé le syndicat de l’inspection de ses activités et a exigé de fournir des états financiers, des programmes d’événements, ainsi que des textes de discours publics de ses membres. Des représentants de l’organisation Sofia Rusova et Igor Yachin ont également été convoqués à la police. Le syndicat n’a pas encore été informé des résultats de l’audit. 

13/07/2022 : L’opposant politique Ilya Yachin emprisonné dans le cadre d’une affaire pénale de «fausses informations sur l’armée russe» – Olga Shevchuk –

Le 13 juillet, sur décision du tribunal de district de Basmanny, Ilya Yachin, ancien député municipal de Moscou et associé d’Alexei Navalny, a été arrêté et été envoyé dans un centre de détention provisoire jusqu’au 12 septembre. L’audience s’est tenue à huis clos à la demande des autorités. L’opposant, l’un des rares restants en Russie après l’invasion russe de l’Ukraine, a été accusé en vertu de l’article «fausses informations sur l’armée russe” (article 207.3 du Code pénal) “fondées sur la haine politique». Il risque jusqu’à 10 ans de prison.

«Depuis le 24 février, je savais très bien que je serais arrêté…Quand la guerre a commencé, j’ai promis que je ne m’enfuirais pas et que je dirais la vérité à voix haute aussi longtemps que je le pourrais…», Ilya Yachin a annoncé sur ses réseaux sociaux après avoir pris connaissance de la décision du juge.

Le 27 juin, il avait déjà été arrêté pour «désobéissance à la police» et condamné à 15 jours de détention.

13/07/2022 : Lors des négociations en Turquie, la création d’un centre de contrôle pour l’exportation des céréales ukrainiennes a été convenue – Enzo Padovan –

Le 13 juillet, une nouvelle étape des négociations quant aux exportations de grain ukrainien, bloquées depuis le début du conflit, a été franchie : dans les prochaines semaines, un centre de coordination du commerce de céréales sera créé à Istanbul. Ce centre rassemblera des représentants russes, ukrainiens, turcs, et des négociateurs issus des Nations Unies. L’accord en cours de discussion prévoit que les navires marchands pourront partir escortés par des vaisseaux ukrainiens (sans contrôle russe au préalable), mais seront, au retour, fouillés par la marine d’Ankara. En effet, le gouvernement de Vladimir Poutine soupçonne Kiev de vouloir profiter de ces convois pour ramener de l’équipement militaire occidental pour ses troupes. De fait, pour éviter de pareilles accusations, les autorités turques auront l’autorisation de contrôler les embarcations.

Il s’agissait, par ailleurs, de la première discussion officielle ayant lieu entre l’Ukraine et la Russie, depuis la rupture des négociations en mai. Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a commenté cet échange en expliquant que les principaux problèmes techniques avaient été résolus, mais qu’un dernier échange aura lieu la semaine prochaine pour s’accorder sur les derniers détails, et signer le document final. Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, s’est dit «optimiste» quant à cet accord, et considère qu’il s’agit d’un premier pas vers une reprise des exportations ukrainiennes.

14/07/2022 : À la suite d’une frappe russe faisant 23 victimes civiles à Vinnytsia, à l’Ouest de Kiev, le président ukrainien réitère sa demande de création d’un  «tribunal spécial» – Amandine Paillette – 

Le 14 juillet, au 141ème jour de l’invasion russe sur le territoire ukrainien, la ville de Vinnytsia à l’Ouest de Kiev a été la cible d’une frappe causant le décès de 23 personnes. L’armée ukrainienne a annoncé que trois missiles tirés depuis des sous-marins russes positionnés en mer Noire avaient touché un immeuble du centre ville. Le bâtiment abritait des commerces, des bureaux et un parking.  Le bilan des secours ukrainiens est pour l’heure de 29 disparus, 71 personnes hospitalisées et une centaine de blessés.

Suite à cet événement, Volodymyr Zelensky a déploré  «Cette journée [qui] démontre une nouvelle fois que la Russie doit être reconnue officiellement comme un État terroriste. Aucun autre pays au monde ne se permet de détruire chaque jour des villes paisibles et des vies humaines ordinaires avec des missiles de croisière et de l’artillerie». Le président ukrainien a profité de cette allocution pour réclamer de nouveau qu’un «tribunal spécial» soit créé afin de «juger les crimes de l’agression russe contre l’Ukraine».

L’armée russe a justifié cette attaque, assurant qu’une réunion de l’armée de l’air ukrainienne avec des représentants de fournisseurs étrangers d’armements était en cours dans les locaux visés. Selon les autorités russes, la cible était d’ordre militaire et non civile. Le ministère russe de la Défense a précisé qu’était visé «la Maison des officiers», un local servant de manière temporaire comme point d’accueil mais également de formation pour les officiers ukrainiens. Le représentant de la Russie à l’ONU a ainsi déclaré «La Russie ne frappe que des cibles militaires en Ukraine. L’attaque contre Vinnitsa a touché la Maison des officiers, que les forces armées ukrainiennes utilisaient pour s’entraîner». 

15/07/2022 : Un ressortissant britannique, Paul Urey est mort en république populaire de Donetsk  – Manik Tadevosian- 

Le 15 juillet, les autorités séparatistes de l’est de l’Ukraine ont annoncé la mort d’un ressortissant britannique, Paul Urey. Selon la chargée des droits des séparatistes de la région de Donetsk, Daria Morozova, ce dernier est décédé d’une série de maladies chroniques et du stress. Ainsi, elle a indiqué sur Telegram que «malgré la gravité de [ses] crimes, Paul Urey recevait une aide médicale adéquate”. Capturé en avril, Paul Urey avait été accusé de combattre aux côtés de l’Ukraine. Néanmoins, la Légion internationale de défense de l’Ukraine, qui regroupe les combattants volontaires étrangers, a démenti cette information, en précisant que M.Urey était un employé de l’organisation humanitaire à but non lucratif Presidium Network. 

Suite à cet événement, l’ambassadeur de Russie à Londres a été convoqué par le ministère des Affaires étrangères britannique. La ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss s’est dite «choquée» après l’annonce de la mort du Britannique Paul Urey, avertissant que la Russie devrait en «assumer l’entière responsabilité». 

Previous Article

VEILLE EUROPE DE L’EST – Du 9 juillet au 15 juillet 2022

Next Article

VEILLE SUD-CAUCASE – du 16 juillet au 22 juillet 2022