FrançaisEnglish
  
     
         
Blog

VEILLE RUSSIE – du 4 juin au 10 juin 2022

Équipe de veille Russie : Lauren Lemaire-Hec, Manik Tadevosian, Enzo Pavodan, Simon Bouclier, Amandine Paillette

04/06/2022 : Alexeï Navalny publie un poste sur Telegram le jour de son anniversaire -Lauren Lemaire-Hec-

Le jour de ses 46 ans, le 4 juin, l’opposant politique Alexeï Navalny a publié un poste sur le réseau social Telegram. Alors que l’homme politique fête pour la deuxième fois son anniversaire en prison, Alexeï Navalny a remercié dans son message «toutes les bonnes personnes». Il a également mentionné son état de santé et morale, mentionnant qu’il allait très bien et qu’il ne perd pas courage. Dans son message positif, l’opposant politique a aussi affirmé le priviliège qu’il possède en Russie à pouvoir dire ce qu’il pense être «juste» et de faire ce qu’il lui semble «nécessaire» – car bien que «les méchants escrocs du Kremlin […] l’ont enfermé dans un trou», ils n’ont «aucun pouvoir» sur lui.

06/06/2022 : Le ministre russe des affaires étrangères empêché de se rendre en Serbie par des pays alliés de l’Ukraine Amandine PAILLETTE-

Le 6 juin Sergueï Lavrov, ministre des affaires étrangères russes, a dénoncé «les décisions sans précédent» des pays voisins de la Serbie qui ont fermé leurs espaces aériens respectifs, empêchant le ministre russe de se déplacer sur le sol serbe.  La porte-parole du ministère des affaires étrangères russe, Maria Zakharova a expliqué que Sergueï Lavrov projetait de se rendre à Belgrade lundi et mardi pour y effectuer des visites officielles. Au moment de décoller, l’avion assurant sa correspondance a reçu l’interdiction de pénétrer l’espace aérien de plusieurs pays limitrophes à la Serbie. Parmi ces pays, la Bulgarie,  le Monténégro et la Macédoine du Nord. Étant des pays membres de l’OTAN, le ministre des affaires étrangères russes a dénoncé une manœuvre de l’alliance internationale dévoilant -selon lui- une fois encore les volonté d’expansion de l’organisation. Il a déclaré «On a privé un État souverain de son droit d’exercer sa politique extérieure». L’Union européenne et plus largement l’Occident ont également été la cible de critiques de la part des autorités russes, déclarant cet événement «d’acte hostile».

Depuis fin février, soit au lendemain de l’offensive russe sur le sol ukrainien, Sergueï Lavrov était visé par les différentes sanctions mises en place au sein de l’Union européenne.  Ainsi, il n’avait déjà pas pu assister au Conseil des droits de l’Homme (CDH) de l’ONU ni même à la conférence du Désarmement à Genève qui s’étaient tenue fin février, en raison de l’ interdiction de survol de l’Union européenne prise à son encontre. 

06/06/2022 : L’ambassade de France à Moscou reçoit un colis avec les os d’un producteur italien et des notes explicatives – Simon Bouclier –

Le 6 Juin, l’ambassade de France a reçu un colis mystérieux envoyé par le producteur de films italiens, Pietro Notariani, décédé en 2006. Le producteur du «Léopard» de Luchnino Visconti aurait envoyé de Crimée dans un carton bleu avec des liasses au contenu inconnu, 11 couvre-chaussures, plusieurs os et une note explicative : «Je vous propose des souvenirs de Crimée, je n’ai pas eu le temps de récupérer les précédents. Je vous souhaite une bonne réception. En vous remerciant. 

PS: Qui achètera sur la bourse Lafarge lorsque le cours baissera, les techniques et les moyens d’y parvenir seront toujours en place».

Le colis aurait été confié aux forces de sécurité après sa réception. 

07/06/2022 : Les États-Unis traquent les oligarques russes, un yacht de 300 millions de dollars saisi aux îles fidji -Amandine PAILLETTE-

Le 7 juin, les autorités américaines se sont vu remettre par le procureur général des îles Fidji un yacht qui appartiendrait au milliardaire et oligarque russe, Suleimon Kerimov. Il était la cible de sanctions internationales de part ses prétendus liens avec le président russe Vladimir Poutine. Le bien saisi, nommé «Amadéa» mesure près de 106 mètres de long. Quant à sa valeur, elle est estimée entre 300 et 450 millions de dollars. 

Le 5 mai dernier, le navire avait déjà été immobilisé à la demande des États-Unis. Au cours de sa saisie, le tribunal des îles Fidji a déclaré que le yacht se serait déplacé sans aucun permis afin d’échapper aux poursuites américaines. Lisa Monaco, la sous-procureur générale des États-Unis a déclaré après avoir été informée de cette arrestation; «Cette saisie montre aux oligarques russes corrompus qu’ils ne peuvent pas se cacher, même dans les endroits les plus reculés du monde […] Chaque yacht acheté avec de l’argent sale est dans notre viseur». Le milliardaire russe dont la fortune est estimée à 14,5 milliards de dollars est soupçonné d’être le propriétaire du navire, information qu’il aurait dissimulé avec l’aide d’un avocat suisse via l’une de ses entreprises, Boltenko Trust AG.

08/06/2022 : Le ministère des Affaires étrangères ukrainien a évoqué les conditions de déblocage des ports -Enzo Padovan-

Le 8 juin, le ministre des affaires étrangères ukrainien, Dmytro Kouleba, a posé un certain nombre de conditions à la réouverture des ports ukrainiens aux exportations maritimes : le pays exige notamment le contrôle d’États neutres pour veiller à la sécurité des côtes locales. Pour rappel, Kiev a miné ses eaux territoriales afin de ralentir l’invasion navale russe, gelant les échanges commerciaux dans la Mer Noire. Or, 25 millions de tonnes de céréales seraient actuellement coincées en Ukraine, menaçant de provoquer une importante crise alimentaire et économique en Europe. 

La Russie est ainsi, actuellement, en pleine phase de négociations avec la Turquie (un pays que le président Zelensky a identifié, le 6 juin, comme un potentiel partenaire pour le processus diplomatique). Le 8 juin, un accord préliminaire entre Ankara et Moscou fut signé, qui annonce officiellement que la Russie s’engage à ne pas attaquer les navires marchands en Mer Noire, si l’Ukraine démine ses eaux, avec la Turquie en tant qu’observateur. 

Cependant, Kiev demeure extrêmement méfiante par rapport à un tel accord. En effet, des bombardements importants ont eu lieu sur la ville de Mykolaïv, une ville importante pour le commerce céréalier. C’est pourquoi l’administration Zelensky demande plus de garanties de la part de l’ONU, et accuse la Russie de s’approprier une partie du grain local. Moscou nie les faits, mais des exportations de grain ont pu déjà être observés depuis les zones contrôlées par l’armée d’invasion russe. Les accords ne progressent alors qu’assez faiblement, et mettront un certain temps avant d’aboutir sur des mesures durables sur le long terme. 

09/06/2022 : Deux britanniques et un marocain, qui combattaient en Ukraine sont condamnés à mort par les séparatistes -Manik Tadevosian –

Le 9 juin, la Cour suprême de la république populaire autoproclamée de Donetsk a condamné à mort deux britanniques et un marocain qui combattaient en Ukraine. Aiden Aslin, Shaun Pinner et Brahim Saadoun ont été accusés de «prise de pouvoir par la force ou rétention de pouvoir par la force» et de «mercenariat». D’après l’agence de presse officielle russe, TASS Shaun Pinner et Brahim Saadoun ont plaidé non coupable aux accusations de  «mercenariat» mais ont reconnu leur participation aux combats. Les trois accusés vont «faire appel», a précisé à TASS l’avocat de l’un des trois hommes, Pavel Kossovan. 

Le Royaume-Uni s’est dit très préoccupé suite à cette annonce. «Nous répétons que les prisonniers de guerre ne devraient pas être exploités pour des raisons politiques», a affirmé un porte-parole du premier ministre britannique, Boris Johnson. Quant à la Russie, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères a qualifié la réaction de Londres de «frénétique» voire «parfois hystérique», tout en ajoutant que les Britanniques condamnés dans la république populaire de Donetsk sont des mercenaires et non des prisonniers de guerre. M.Zakharova a noté que Londres n’avait pas contacté la DNR pour clarifier le sort de ses concitoyens condamnés. «Maintenant, les dirigeants britanniques, qui s’excusent clairement, tentent de résoudre les problèmes par des déclarations tapageuses», a-t-elle ajouté.

Previous Article

VEILLE ASIE CENTRALE – du 4 juin au 10 juin 2022

Next Article

VEILLE EUROPE DE L’EST – du 4 juin au 10 juin 2022