FrançaisEnglish
  
     
         
Blog

VEILLE RUSSIE – du 18 juin au 24 juin 2022

Équipe de veille Russie : Lauren Lemaire-Hec, Manik Tadevosian, Enzo Pavodan, Simon Bouclier, Amandine Paillette, Olga Shevchuk.

18/06/2022 : Des journalistes russes montrent une vidéo avec deux Américains portés disparus en Ukraine – Enzo Padovan –

Le 18 juin, une vidéo a été publiée par des correspondants de la Compagnie d’Etat pan-russe de télévision et de radiodiffusion ; sur cette vidéo, on peut y voir deux américains ayant été faits prisonniers en Ukraine, où ils combattaient en tant que volontaires auprès des troupes de Kiev. Ces deux anciens Marines de l’Alabama s’appellent Alexander John-Robert Drueke (âgé de 39 ans), et Andy Tai Ngoc Huynh (âgé de 27 ans). Ils sont portés disparus depuis le 9 juin dernier, à la suite d’un accrochage au nord de Kharkov, dans l’Est du pays. Leur sort demeurait inconnu, jusqu’à l’interview réalisée par la chaîne de télévision russe RT, qui les montre détenus dans un camp dont l’emplacement et les responsables sont inconnus, bien qu’il serait possible, selon CNN, d’entendre un des interlocuteurs des deux hommes préciser qu’ils sont retenus quelque part à Donetsk, ou aux alentours. Si tel est le cas, ils risquent de subir le même sort que 3 combattants volontaires étrangers (deux britanniques et un marocain), condamnés à mort par la République Populaire de Donetsk, aussi le 9 juin.

Dans la vidéo, les deux volontaires déclarent être «contre la guerre», et Andy Hyun rajoute que «les russes sont des gars assez humains». Il est difficile de savoir si de telles déclarations sont sincères, ou ont été influencées par une pression extérieure. Cependant, l’ONG Humane Rights Watch s’est indignée contre la diffusion de l’interview, qui violerait la Convention de Genève ; en effet, le digne traitement des prisonniers exige notamment que ces derniers ne soient pas humiliés, ou victimes de pression et d’intimidation de la part de leurs geôliers. Au total, le ministère de la Défense estime que sur les 6 956 volontaires étrangers s’étant engagés aux côtés des forces ukrainiennes, 1 956 d’entre eux sont morts depuis le début du conflit. 

20/06/2022 : La Russie a exporté un volume record de pétrole vers la Chine en mai -Lauren Lemaire-Hec-

Le 20 juin, l’agence de presse Reuters a publié un article indiquant que la Russie a exporté une quantité record de pétrole vers la Chine pendant le mois de mai. En effet, selon les données de l’Administration générale des douanes de Chine, les importations chinoises de pétrole brut en provenance de Russie ont grimpé de 55% par rapport à l’année précédente pour atteindre un niveau record en mai, supplantant l’Arabie saoudite. Le volume d’approvisionnement sur ledit mois s’est élevé à près de 8,42 millions de tonnes, soit environ 1,98 million de barils par jour : un quart de plus qu’en avril. L’Arabie Saoudite, quant à elle, se place désormais en deuxième position en tant que fournisseur pour Pékin.

Cette forte augmentation s’explique par le contexte de la guerre en Ukraine. Les sanctions internationales sur les approvisionnements de ressources naturelles russes ont permis à Moscou de se tourner vers l’Est: depuis fin février, les États-Unis et l’Union européenne, entre autres, ont mis en place des mesures restrictives contre l’approvisionnement de pétrole russe. Début juin, les pays européens ont également approuvé un ensemble de sanctions interdisant l’achat de pétrole à la Russie. Moscou a ainsi vendu son pétrole avec d’importante remises aux acheteurs chinois. 

21/06/2022 : L’institut pour l’étude de la guerre affirme qu’une purge de l’armée russe par Kremlin est en cours, en conséquence des pertes en Ukraine – Amandine Paillette –

Le 21 juin, l’Institut pour l’étude de la guerre, groupe de réflexion américain fondé en 2007, a publié une analyse dans laquelle est étudiée l’évolution du conflit en Ukraine. Citant des sources ukrainiennes non confirmées, le rapport affirme entre autres que le commandant des forces aéroportées, Andreï Nikolaïevitch Serdioukov aurait été limogé. 

En effet, depuis plusieurs semaines des rumeurs se propagent sur le sort d’Andreï Nikolaïevitch Serdioukov à la suite de déclarations de soldats du Pentagone affirmant ne pas avoir vu sur le terrain le commandant depuis près de quinze jours. Le rapport indique que plusieurs médias russes ont confirmé que Mikhail Teplinskiy, colonel-général qui dirigeait jusqu’alors le quartier général du district militaire central, aurait été nommé pour lui succéder. Bien que l’Institut pour l’étude de la guerre ne puisse confirmer le rôle exact qu’Andreï Nikolaïevitch Serdioukov a joué  dans l’invasion de l’Ukraine, le rapport explique que si les informations communiquées sont avérées, cela impliquerait que l’ancien commandant aurait été responsable de mauvais résultats qui aurait entraîné de lourdes pertes chez les parachutistes de l’armée russe. Les 17 et 18 juin derniers, la Direction principale du renseignement ukrainienne avait publié des retranscriptions d’appels téléphoniques -qui n’ont pas été confirmées- dans lesquels des soldats de l’armée russe se seraient plaints des conditions sur le front mais aussi d’un manque généralisé de personnel. 

Ainsi, dans son rapport le groupe de réflexion analysait la situation expliquant que cette absence «indiquerait une crise majeure au sein de la direction de l’armée russe et peut-être une purge par le Kremlin des officiers supérieurs rendus responsables des échecs en Ukraine». Il était également noté que «Des changements aussi drastiques ne sont pas le fait d’une armée sur le point de remporter un grand succès et indiquent un dysfonctionnement permanent dans la manière dont le Kremlin mène la guerre». 

Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie n’a pas communiqué officiellement sur ces changements au sein de son armée.

21/06/2022 :  La médaille du prix Nobel de la paix du journaliste russe Dmitry Muratov est vendue aux enchères pour 103,5 millions de dollars, qui serviront à aider les enfants ukrainiens. – Olga Shevchuk-

Le 21 juin, une vente aux enchères a eu lieu à New York, où le rédacteur en chef du journal indépendant russe Novaya Gazeta, Dmitry Muratov, a vendu sa médaille du prix Nobel de la paix en faveur des enfants réfugiés ukrainiens pour 103,5 millions de dollars. Il s’agit de la vente la plus chère d’une médaille Nobel de l’histoire du prix, mais le gagnant de l’enchère reste inconnu.

Tous les fonds bénéfices iront sur les comptes de l’UNICEF, qui les distribuera pour aider les enfants réfugiés d’Ukraine. La vente aux enchères a été programmée pour coïncider avec la Journée mondiale des réfugiés, célébrée le 20 juin. «Nous avons réalisé que pour aider les enfants ukrainiens, vous pouvez et devez donner la chose la plus précieuse et la plus importante que vous ayez. Et nous avons décidé de mettre aux enchères la médaille d’or du Nobel. Tous les profits iront aux enfants réfugiés. Où qu’ils soient : en Europe, en Ukraine ou en Russie. Il n’y a plus de réfugiés étrangers dans le monde». – Novaya Gazeta a annoncé le 1er juin, la Journée mondiale de l’enfance.

Dmitry Muratov a reçu son prix en octobre 2021, avec la journaliste philippine Maria Ressa, pour «les efforts déployés pour protéger la liberté d’opinion, qui est une condition de la démocratie et de la paix». Après le début de l’invasion de l’Ukraine, Novaya Gazeta a suspendu sa publication en Russie.

23/06/2022 : 14ème sommet des BRICS, le président russe appel ses partenaires à coopérer face aux «actions égoïstes et irréfléchies» de certains pays – Amandine Paillette –

Le 23 juin, a eu lieu à Pékin le quatorzième sommet des BRICS dont les membres sont le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. Au cours de cette rencontre virtuelle, le président russe a abordé la crise économique mondiale en appelant ses partenaires des BRICS à s’allier. 

En effet, Vladimir Poutine a dénoncé les vagues de sanctions mises en place par certains pays occidentaux à l’instar de ceux de l’Union européenne en expliquant «Les hommes d’affaires de nos pays sont obligés de développer leurs activités dans les conditions difficiles car les partenaires occidentaux négligent les principes de base de l’économie de marché, du commerce libre». S’adressant aux BRICS il a ajouté «Ce n’est qu’en se basant sur une coopération honnête et mutuellement avantageuse que l’on peut chercher des issues de la situation de crise frappant l’économie mondiale à cause des actions égoïstes et irréfléchies de certains pays». Par cette critique des pratiques de certains pays occidentaux, Vladimir Poutine a partagé sa volonté de resserrer les liens économiques avec ses partenaires des BRICS déclarant «Un rôle de meneur de la part des pays des BRICS est aujourd’hui nécessaire comme jamais pour élaborer une politique unificatrice, positive visant à créer un système (mondial) réellement multipolaire». 

Ce sommet fut l’occasion pour le dirigeant russe de partager ses perspectives d’avenir pour l’économie de son pays en expliquant qu’il allait diversifier mais surtout réorienter «ses flux commerciaux et ses contacts économiques extérieurs vers des partenaires internationaux fiables, avant tout vers les pays des Brics». De nombreux milieux ont été abordés dont celui de l’automobile, de l’agriculture mais aussi du pétrole. La question de la monnaie a également été mentionnée, ainsi le Vladimir Poutine a déclaré vouloir élaborer avec les pays des BRICS «des mécanismes alternatifs de transferts internationaux» ainsi qu’une «devise internationale de réserve», le but étant de s’émanciper du dollars et de l’euro.

24/06/2022 : Le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov déclare que l’OTAN et l’Union européenne forment une coalition à l’encontre de la Russie -Manik Tadevosian-

Le 24 juin, le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, au cours de sa visite à Bakou, a indiqué que l’OTAN et l’Union européenne sont en train de former une coalition pour combattre la Russie. «Lorsque la Seconde Guerre mondiale a commencé, après tout, Hitler a rassemblé une grande partie, sinon la plupart, des pays européens sous ses bannières pour la guerre contre l’Union soviétique. Aujourd’hui, l’Union européenne et l’OTAN rassemblent une coalition déjà moderne pour combattre et, dans l’ensemble, pour faire la guerre à la Fédération de Russie», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse avec son homologue azerbaïdjanais. Le ministre des Affaires étrangères russe a également ajouté que Moscou «examinera avec attention le comportement de l’Union européenne» et «suivra les mesures réelles» que Bruxelles, ainsi que la Moldavie et l’Ukraine, prendront après avoir obtenu le statut de candidat à l’adhésion à l’UE. En effet, le 23 juin, les dirigeants des Vingt-Sept ont octroyé le statut de candidat à l’UE à Kiev et Chisinau. 

24/06/2022 Le ministère des affaires étrangères russes dément toute possibilité de «guerre nucléaire» – Simon Bouclier-

Le 24 Juin, le ministère des affaires étrangères russe dément toute possibilité de guerre nucléaire lors de la conférence des Etats participants au traité d’interiction des armes nucléaires (TPNW) qui a eu lieu du 21 au 23 Juin à Vienne. La porte parole du ministère des affaires étrangères russes, Mme Zarakhova,  explique dans un communiqué que : «Les déclarations faites à la veille de la conférence des États participants dans le cadre du conflit ukrainien concernant les “menaces mutuelles d’utiliser des armes nucléaires”, ainsi que les déclarations individuelles à la tribune de la conférence concernant le “chantage nucléaire” prétendument exercé par La Russie, ne peut que semer la confusion. Nous soulignons à nouveau : aucune “menace nucléaire” n’a jamais été et n’est jamais entendue de la part de la Russie»

Previous Article

VEILLE SUD-CAUCASE – du 18 juin au 24 juin 2022

Next Article

VEILLE UNION EUROPEENNE – Du 18 juin au 24 juin 2022