FrançaisEnglish
  
     
         
Blog

VEILLE ASIE CENTRALE – du 5 février au 11 février 2022

Equipe de veille Asie Centrale : Aliya Yechshanova, Sarah Guerin et Denis Lavaud

05/02/2022: Entretien des dirigeants du Turkménistan et de la Chine sur la coopération pétrolière et gazière à Pékin – Aliya Yechshanova –

Le 5 février, le président du Turkménistan Gourbangouly Berdimoukhamedov a rencontré le président de la République populaire de Chine Xi Jinping lors de sa visite à Pékin. Les parties ont discuté des questions de coopération bilatérale dans le domaine du pétrole et du gaz. Le dirigeant turkmène a noté que son pays était prêt à entamer des travaux conjoints pour augmenter l’approvisionnement en gaz naturel de la Chine, en accélérant les travaux sur la quatrième ligne du gazoduc Asie centrale-Chine. Gourbangouly Berdimoukhamedov a ajouté que grâce aux efforts conjoints des deux parties, les relations turkmènes-chinoises ont réalisé des progrès significatifs, l’égalité et la confiance mutuelle. Les parties ont qualifié le développement de l’industrie pétrolière et gazière de réalisation spéciale, qui a apporté des avantages tangibles aux peuples des deux pays. Xi Jinping, à son tour, a noté que depuis l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Turkménistan, les relations entre les deux pays ont fait des progrès significatifs.

05/02/2022: Discussion à Berlin entre les représentants du ministère des Affaires étrangères de l’Ouzbékistan et de la République fédérale d’Allemagne sur la poursuite du développement de la coopération – Aliya Yechshanova – 

Une autre série de consultations politiques entre les ministères des Affaires étrangères de la République d’Ouzbékistan et de la République fédérale d’Allemagne s’est tenue à Berlin le 05 février. La délégation ouzbèke était dirigée par le vice-ministre des Affaires étrangères, Gayrat Fozilov. La partie allemande était représentée par une délégation dirigée par Mathias Luttenberg, commissaire du ministère allemand des Affaires étrangères pour les pays d’Europe orientale, du Caucase et d’Asie centrale. Au cours des consultations, l’état actuel et les perspectives du développement futur des relations bilatérales et de la coopération dans le cadre des structures internationales ont été discutés. Une attention particulière a été accordée aux possibilités de renforcer le dialogue politique, d’élargir les relations interparlementaires et d’intensifier les contacts commerciaux, économiques et culturels et humanitaires. Mathias Luttenberg a fait part du soutien de la partie allemande aux réformes en cours en Ouzbékistan et de la volonté de Berlin de renforcer pleinement la coopération avec la partie ouzbèke. Dans le cadre des consultations, un ensemble de mesures a été convenu pour la mise en œuvre conjointe qui comprend, entre autres, des activités visant à célébrer le 30e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Ouzbékistan et l’Allemagne qui a eu lieu le 6 mars 1992, à intensifier l’activité des mécanismes de coopération et à organiser des visites mutuelles à différents niveaux.

05/02/2022 : La présence symbolique des cinq présidents d’Asie centrale en Chine pour l’ouverture des Jeux de Pékin – Sarah Guérin –

Le 4 février, les Jeux olympiques d’hiver de Pékin se sont ouverts sur fond de «boycott diplomatique» d’une grande partie de l’Occident. Malgré l’envoi de très peu d’athlètes, et l’absence d’athlètes du Tadjikistan ou du Turkménistan, la présence des cinq dirigeants d’Asie centrale à Pékin confirme la dynamique d’approfondissement des relations entre la région et la Chine. Les six dirigeants se sont, au cours de rencontres individuelles, entretenus sur les relations commerciales et d’investissement dans la région. Xi Jinping a accepté l’invitation de Kassym-Jomart Tokayev pour une visite d’État au Kazakhstan, et plusieurs mémorandums ont été signés avec le président kirghize Sadyr Japarov. De plus, les dirigeants ont discuté à nouveau de la construction du chemin de fer Chine-Kirghizistan-Ouzbékistan, un «projet phare» de la “Belt and Road Initiative” chinoise selon la déclaration du 25 janvier de Sadyr Japarov. Le président tadjik Emomali Rahmon et Xi Jinping ont discuté des «technologies vertes» et des questions de sécurité. Finalement, le président turkmène Gurbanguly Berdimuhamedov en a profité pour évoquer à nouveau la construction de la ligne D, le quatrième embranchement d’un gazoduc reliant le Turkménistan à la Chine. Si les accords signés en marge de la cérémonie confirment la dimension centrale de l’économie dans les relations Chine-Asie centrale, le message politique envoyé s’étend bien au-delà. L’enjeu était en parallèle pour Pékin d’afficher le soutien de l’Asie centrale à sa politique au Xinjiang, afin de dissuader toute forme d’ingérence extérieure en faisant de la question ouïghoure une question régionale.

07/02/2022: Réception du MAE turkmène par le chef de la mission diplomatique de la République de Corée – Aliya Yechshanova –

Le ministre des Affaires étrangères du Turkménistan, Rachid Meredov, a rencontré l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Corée au Turkménistan, Shin Song-chol, le 07 février. Au début de la réunion, les diplomates ont échangé des messages de félicitations aux présidents du Turkménistan et de la République de Corée, ainsi qu’aux chefs des ministères des Affaires étrangères des deux pays, à l’occasion du trentième anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques. Au cours de la réunion, les parties ont noté la dynamique positive du dialogue bilatéral entre le Turkménistan et la République de Corée au plus haut niveau dans tous les domaines d’intérêt commun. Les diplomates se sont également prononcés en faveur d’une coopération accrue dans le domaine de la coopération politico-diplomatique, commerciale, économique, culturelle et humanitaire.

07/02/2022: l’Ambassade du Japon contribue à l’étude de la langue japonaise au Turkménistan – Aliya Yechshanova – 

L’Institut national turkmène des langues du monde Dovlet Mamed Azadi et l’ambassade du Japon au Turkménistan ont signé un contrat de subvention pour équiper l’Université d’équipements pour l’enseignement de la langue japonaise, le 07 février. Le projet est mis en œuvre dans le cadre du programme du gouvernement japonais «Racines d’herbe – subvention pour la culture», il est prévu qu’il sera mis en œuvre jusqu’à l’automne 2022. Afin d’améliorer l’apprentissage de la langue japonaise, trois salles de classe seront réaménagées et rénovées à l’institut D. Azadi. Ainsi, dans l’établissement d’enseignement supérieur, il y aura une classe pour les cours de langue utilisant des matériaux audiovisuels, un bureau pour l’interprétation simultanée, où des Ordinateurs modernes, un projecteur, des imprimantes seront installés, ainsi qu’un bureau spécial pour les enseignants de langue japonaise.

08/02/2022: Ouzbékistan-Lettonie: signature d’ un protocole d’accord dans le domaine de l’aviation – Aliya Yechshanova – 

La deuxième réunion du conseil des affaires ouzbeko-letton a eu lieu à la chambre de Commerce et d’Industrie d’Ouzbékistan le 8 février. L’événement a mis l’accent sur le renforcement des liens entre les milieux d’affaires de l’Ouzbékistan et de la Lettonie comme un élément clé de la poursuite du développement de l’investissement et de la coopération économique et commerciale. Le Conseil commercial ouzbeko-letton organise un certain nombre d’événements conjoints visant à approfondir et à élargir les liens commerciaux, économiques et d’investissement, ainsi qu’à établir une coopération directe entre les milieux d’affaires des deux pays. Cela constitue une plate-forme importante pour la coopération entre l’Ouzbékistan et la Lettonie dans les domaines de la technologie, du transport et de la logistique et dans d’autres domaines.  Au cours des négociations, les perspectives de développement de la coopération ouzbeko-lettone dans le domaine des transports ont également été examinées. En particulier, la reprise des vols réguliers Tachkent – Riga – Tachkent en 2021 a été soulignée. Afin de développer davantage la coopération dans ce domaine entre les administrations des domaines de l’aviation de l’Ouzbékistan et de la Lettonie, un protocole d’accord a été signé. Conformément à cela, la coopération commerciale entre les compagnies aériennes «Uzbekistan Airways» et «Air Baltic» sera progressivement élargie.

08/02/2022 : Le président de la République du Kazakhstan Kassym-Jomart Tokayev exige un plan de rapatriement des actifs offshore – Sarah Guérin –

Dans un discours au Cabinet le 8 février, le président du Kazakhstan a donné au gouvernement un délai de deux mois pour définir un plan de rapatriement des «sommes d’argent sorties illégalement du pays». Si elle ne nomme personne, cette déclaration fait implicitement référence à la famille du précédent président, Noursoultan Nazarbayev. En janvier 2022, le Projet de rapport sur le crime organisé et la corruption a publié un rapport d’enquête révélant la dissimulation d’actifs d’une valeur pouvant atteindre 8 milliards de dollars derrière des fondations caritatives sous le contrôle de Noursoultan Nazarbayev. Kassym-Jomart Tokayev a souvent laissé entendre que l’élite corrompue du pays était responsable de la profonde inégalité dans le pays. Depuis les troubles de janvier 2022, Kassym-Jomart Tokayev s’est montré préoccupé par le bien-être de la population kazakhe, et adopte une rhétorique soucieuse des questions économiques et sociales. «À ce stade, la tâche principale du gouvernement devrait être d’améliorer le niveau de vie de nos citoyens […]. Nous devrions tous travailler pour le bien du peuple», a-t-il déclaré le 8 février.

09/02/2022: Rencontre de l’ambassadeur biélorusse et du président du Parlement au Tadjikistan – Aliya Yechshanova – 

Le 8 février, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Bélarus au Tadjikistan, Viktor Denisenko, s’est entretenu avec le président de la chambre Haute du Parlement, le maire de Douchanbé, Rustami Emomali. Au cours du dialogue, les questions des relations bilatérales entre le Bélarus et le Tadjikistan ont été examinées de manière globale, en mettant l’accent sur le développement de la coopération interparlementaire et interrégionale, ainsi que sur la coopération commerciale et économique. Les parties se sont félicitées de la dynamique du développement des relations entre le Bélarus et le Tadjikistan et ont exprimé une opinion commune sur la nécessité d’approfondir les contacts et de mettre en œuvre de nouveaux projets communs dans divers domaines. À la suite de l’entretien, de nouvelles orientations prometteuses de la coopération entre les deux pays ont été identifiées.

09/02/2022: Pétition au Kirghizistan contre la construction d’une centrale nucléaire – Aliya Yechshanova – 

Le 9 février, les représentants de L’Alliance verte du Kirghizistan ont commencé à recueillir des signatures contre l’initiative de construction d’une centrale nucléaire dans la République. La déclaration indique qu’il existe déjà des dépôts de résidus radioactifs sur le territoire du pays et que la construction d’une centrale nucléaire constitue un autre risque pour la sûreté radiologique du Kirghizistan. Les initiateurs de la pétition se posent plusieurs questions sur l’origine des matières premières pour la centrale nucléaire, sur le lieu de stockage des déchets nucléaires, sur leur mode de neutralisation, et sur les moyens d’assurer la sûreté de la centrale. Ils estiment qu’il est nécessaire d’abandonner l’idée de construire une centrale nucléaire et de se concentrer sur les énergies renouvelables et l’énergie verte. Auparavant, il a été signalé que Rosatom et le Kirghizistan avaient convenu de coopérer à la construction d’une centrale nucléaire de faible puissance. Le ministère de l’Energie a été informé que la partie kirghize avait simplement exprimé son intérêt pour l’étude du développement prometteur des réacteurs nucléaires russes sur la base de l’installation de réacteur RHYTHM-200N.

09/02/2022 : Nouvelles manifestations à Janaozen – Denis Lavaud –

Depuis le 09 février, la ville kazakhe de Janaozen, dans la région de Manguistaou, connaît de nouvelles manifestations. Une centaine d’habitants de la ville est venue réclamer du travail devant la mairie durant deux jours. Les manifestants se sont adressés au Président Kassym-Jomart Tokayev en vidéo, afin de lui faire part de leurs demandes. La mairie de la ville a redirigé ces manifestants vers l’Akimat (l’administration régionale), qui a organisé une rencontre en vidéo avec le gouverneur adjoint de la région, Abzal Mendibaev, le gouverneur de l’administration régionale, Maksat Ibagarov, ainsi que les représentants des compagnies pétrolières «KazMunayGaz» et «OzenMunayGaz».

Cette réunion a eu pour conséquence la création d’une commission spéciale destinée à la création d’emplois sur les sites pétroliers de Janaozen, afin d’améliorer les problèmes de chômage, récurrents dans la région.

09/02/2022 :  Rencontre entre le ministère des Affaires étrangères du Kazakhstan et Human Rights Watch à propos des évènements de janvier 2022 – Denis Lavaud –

Le 09 février,  le ministre des Affaires étrangères du Kazakhstan, Mukhtar Tleouberdi, a rencontré le directeur général de l’organisation Human Rights Watch, Kenneth Rot.Il a été discuté des questions des normes internationales de Droits de l’Homme, dans le cadre des évènements et incidents survenus au mois de janvier dans la quasi-totalité des villes kazakhstanaises. Kenneth Roth a ainsi déclaré : «Le Kazakhstan a annoncé ouvrir une enquête […] concernant les événements de janvier. Mais le gouvernement a souvent montré qu’il n’était pas capable de fournir des résultats cohérents ou des décisions de justice adaptées». 

Les autorités kazakhstanaises se sont donc engagées à convier des experts internationaux afin de conforter les résultats de l’enquête de leurs propres experts concernant les violations des Droits de l’Homme survenues au mois de janvier à l’appel du Haut-commissaire pour les Droits Humains, Michelle Bachelet et des délégations états-Uniennes et européennes. L’ONG a recensé 225 personnes tuées au cours des affrontements dans le pays, des milliers de détentions arbitraires, ainsi que plusieurs cas de tortures en détention. Lors de cette rencontre, il a également été discuté des différentes atteintes aux droits humains qu’a connues le pays durant ces dernières années, à l’image de la tuerie de Janaozen, survenue en 2011.

L’ONG s’est dite satisfaite de l’intention du gouvernement kazakhstanais quant à un partenariat et à une amélioration du respect des standards des droits humains dans le pays, et a rapporté les intentions du président Kassym-Jomart Tokayev de travailler sur une nouvelle approche des affaires politiques et économiques du pays, de sorte que ce type d’événements, négatifs pour l’image du Kazakhstan, ne se reproduisent plus.

09/02/2022 :  L’OTSC maintient son souhait de renforcer sa politique de paix internationale au Forum du Club de Valdai – Denis Lavaud –

Le 9 février s’est tenu un nouveau sommet de l’OTSC  sur le thème de «la sécurité collective de l’époque actuelle : expérience et perspectives de l’OTSC». Ce sommet s’est tenu en présence de représentants des plus hautes autorités des Etats membres : les ministres des Affaires Etrangères de l’Arménie Armen Gevondian, du Kazakhstan Marat Syzdykov, du Kirghizstan Nouran Nyazaliev, celui de la Russie, Alexandre Pankin, et du Tadjikistan, Sodik Imomi. La Biélorussie était représentée par Vyacheslav Remenchik, représentant permanent de la République Bielorusse auprès de l’OTSC. Lors de cette rencontre, différents thèmes ont été discutés. Premièrement, Stanislav Zas, secrétaire général de l’OTSC, a souhaité attirer tout particulièrement l’attention sur la situation à la frontière afghano-tadjike : il a été souligné que, bien que la situation sécuritaire en Afghanistan reste inquiétante, il n’existe pas de danger imminent d’intrusion des Talibans vers le Tadjikistan, et la menace est pour le moment circonscrite aux frontières de l’Afghanistan. 

Il a été fait un point sur l’économie parallèle vers laquelle s’est tournée la population afghane en ces temps de crise, qui représente un réel danger pour le Tadjikistan et les pays membre de l’OTSC, comme la vente d’opium, mais également sur la possibilité de formation de groupes terroristes à la frontière, qui représentent de potentielles menaces pour la sécurité. 

Les membres de l’Organisation ont ensuite évoqué la crise entre le Tadjikistan et le Kirghizstan, et insisté sur la nécessité d’apaiser les tensions entre les deux États. Les deux pays ont d’ailleurs organisé des brigades de patrouille binationales tadjiko-kirghizes, empêchant ainsi l’apparition de futurs conflits. Les deux pays ont renouvelé leurs souhaits de régler ce problème pacifiquement, par la voix de leurs MAE respectifs. 

Les événements survenus au Kazakhstan ont également fait partie des discussions, et surtout la participation de l’OTSC dans la solution trouvée à ce problème. Stanislav Zas a souligné l’importance de cette première action conjointe dans la résolution de ce conflit, de l’expérience apportée à l’organisation et a annoncé de futurs exercices conjoints de résolution de crise. 

Enfin, c’est le problème de délimitation des frontières des pays de l’ex-URSS qui a été débattu, à travers les problématiques qu’ont connues l’Azerbaïdjan et l’Arménie. L’Arménie et l’Azerbaïdjan ont néanmoins décliné l’offre de l’OTSC de s’immiscer dans la résolution de ce problème.

Stanislav Zas a conclu cette rencontre en confirmant le souhait de l’OTSC de participer à la sécurité et à la paix mondiale, en renforçant les liens diplomatiques entre les pays de l’organisation, ainsi qu’avec les autres organisations internationales.

10/02/2022: l’Ouzbékistan et le Pakistan se disent prêts à porter le partenariat commercial et économique à un autre niveau – Aliya Yechshanova –

Le 9 février, le maire de Tachkent, Jakhongir Artikhodjaev, a rencontré les membres de la délégation de la République Islamique du Pakistan, dirigée par le gouverneur de la province Pendjab, Chowdhry Mohammed Sarwar. La délégation a compris des dirigeants de grandes entreprises et d’universités prestigieuses: Fawad Mukhtar, directeur général du groupe Fatima des Industries, Gohar Ejaz, fondateur de Lake City Holdings, Mian Talat, directeur général du groupe Orient des Industries, et Awais Rauf,  recteur de l’Université de Lahore. Au cours de la réunion, un échange a eu lieu sur des mesures concrètes visant à renforcer la coopération ouzbeko-pakistanaise dans divers secteurs de l’économie, tels que la haute technologie, le textile, le tourisme, l’éducation, la science et l’histoire. Plus d’une centaine d’entrepreneurs pakistanais travaillent actuellement dans la seule capitale de l’Ouzbékistan et une centaine de dirigeants d’entreprises de premier plan de la province du Pendjab arriveront bientôt dans le pays. La récente rencontre entre le président Shavkat Mirzoev et le premier ministre pakistanais Imran Khan a donné un nouvel élan au partenariat commercial et économique entre l’Ouzbékistan et le Pakistan.

10/02/2022: le Tadjikistan et l’Iran négocient 121 millions de dollars en 2021 – Aliya Yechshanova – 

Le 9 février, le ministre du Développement économique et du Commerce de la République du Tadjikistan, Zavqizod Zavqi Amin, a rencontré l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République islamique d’Iran, Muhammadtaqi Sabiri. Les parties ont discuté des perspectives d’augmentation des échanges entre les États. Les responsables ont noté que le chiffre d’affaires commercial entre le Tadjikistan et l’Iran en 2021 a atteint 121 millions de dollars américains, soit 2 fois plus qu’en 2020. Les parties ont convenu de tirer pleinement parti des opportunités disponibles dans le cadre de l’élaboration de la feuille de route pour accroître le commerce bilatéral jusqu’à 500 millions de dollars et créer des coentreprises dans les zones économiques libres de la République du Tadjikistan. Zavki Amin Zavkizoda a souligné que la coopération entre les deux pays a atteint un niveau qualitativement nouveau, et tout cela grâce aux présidents des États respectifs.

10/02/2022 : Les États-Unis lancent un nouveau programme de 5 ans pour améliorer la connectivité des échanges en Asie centrale – Sarah Guérin –

Le service de presse de l’ambassade des États-Unis au Kirghizstan a annoncé ce 10 février un nouveau programme afin d’améliorer la connectivité des échanges en Asie centrale. D’un montant de 19 millions de dollars, il couvrira également les républiques voisines du Kazakhstan, d’Ouzbékistan, du Tadjikistan et du Turkménistan. Ce programme doit permettre de simplifier les procédures commerciales en harmonisant les procédures douanières et frontalières, en améliorant la connectivité transfrontalière entre entreprises et en renforçant le dialogue public-privé sur le commerce et l’investissement, afin d’élargir les opportunités économiques en Asie centrale. Par ailleurs, des visites d’entreprises étrangères et des réunions seront organisées afin que les entreprises kirghizes, ouzbeks, kazakhes, turkmènes et tadjikes en apprennent davantage sur les exigences des acheteurs étrangers et soient formées à la concurrence des nouveaux marchés, ce qui se couple à un partenariat avec des comités nationaux, des associations et plus de 400 représentants du secteur privé pour la promotion du tourisme.

Ce programme fait suite à la réussite du projet sur cinq ans lancé en 2017 par l’Agence américaine pour le développement international pour améliorer la compétitivité, le commerce et la création d’emplois dans la région. Ce projet subventionné à hauteur de 1,97 million de dollars a permis la création de 634 nouveaux emplois et l’accès à 37 nouveaux marchés en Asie centrale.

11/02/2022: la Russie prête à aider Bichkek et Douchanbé à délimiter une partie commune de la frontière – Aliya Yechshanova – 

Le 11 février,  la Russie s’est dite prête à partager son expérience du désengagement de la frontière avec le Tadjikistan et le Kirghizistan. «La situation à la frontière tadjiko-kirghize reste agitée, ce qui est la plus grave préoccupation de la Russie. Nous défendons constamment le règlement de tous les différends qui y apparaissent exclusivement par des moyens pacifiques: le strict respect des accords de cessez — le-feu, le retrait des forces et du matériel militaire, la prévention de l’incitation à la discorde interethnique, y compris dans les médias», a déclaré le chef adjoint du ministère russe des Affaires étrangères. Plus tôt, l’ambassadeur de Russie au Kirghizistan, Nikolai Udovichenko, a déclaré que la Russie était prête à aider Douchanbé et Bichkek à délimiter et à démarquer la partie commune de la frontière de l’État. Selon lui, la Russie peut aider Bichkek et Douchanbé à travailler avec des documents cartographiques, si les parties acceptent de faire appel à des experts russes. Le 27 janvier à 18h15, les gardes – frontières du Tadjikistan ont bloqué un tronçon de la route Batken-Isfan dans la localité de Torto-Kocho, dans le District de Batken. Les unités frontalières du Kirghizistan stationnées sur ce tronçon de la frontière dans la région de Batken ont adopté un régime de service renforcé. En effet, des fusillades ont eu lieu des deux côtés le même jour au cours desquelles l’armée tadjike a utilisé des mortiers et des lance-grenades.

11/02/2022: Ouzbékistan-Union européenne: la coopération multidimensionnelle atteint un nouveau niveau – Aliya Yechshanova – 

Le 10 février, à Bruxelles, le vice-premier ministre de la République d’Ouzbékistan  et ministre de l’Investissement et du Commerce extérieur, Sardor Omurzakov, a rencontré le vice-président de la Commission européenne, Margaritis Schinas. Au cours du dialogue, les questions clés de l’ordre du jour de la coopération bilatérale dans les domaines politique, commercial, économique et d’investissement, ainsi que dans le domaine de la coopération régionale et de la sécurité ont été examinées. La partie européenne s’est félicitée de l’adoption de la stratégie de développement  de l’Ouzbékistan de 2022-2026, et de l’importance accordée dans le cadre de cette stratégie aux mesures pour le développement durable, pour l’égalité des droits et les libertés des citoyens, pour l’état de droit et pour le renforcement du rôle de la société civile. Elle a également exprimé sa volonté de soutenir la promotion et la réalisation de réformes socio-économiques dans le pays. Les parties ont souligné l’importance des activités de coopération régionale prévues à court terme, notamment « le sommet UE – Asie centrale». À l’issue de la réunion, de nouvelles mesures ont été identifiées pour développer une coopération bilatérale multidimensionnelle et un accord a été conclu sur l’intensification du dialogue dans tous les domaines examinés.

Previous Article

VEILLE EUROPE DE L’EST – Du 29 janvier au 4 février 2022

Next Article

VEILLE UNION EUROPEENNE – Du 5 février au 11 février 2022