FrançaisEnglish
  
     
         
Blog

VEILLE ASIE CENTRALE – du 19 février au 25 février 2022

Equipe de veille Asie Centrale : Aliya Yechshanova, Sarah Guerin et Denis Lavaud

21/02/2022 : Les pays de l’Union Economique Eurasienne sous la présidence du Kirghizistan ont discuté du projet “Eurasian Agro Express” – Aliya Yechshanova – 

Une réunion du conseil de la Commission économique eurasienne a eu lieu sous la présidence du premier vice-Président du cabinet des ministres de la République du Kirghizistan, Arzybek Kojoshev, par vidéoconférence, le 21 février. Vingt-sept questions ont été examinées au cours de la réunion du conseil. L’une des questions abordées a été la mise en œuvre d’un projet commun des États membres de l’Union économique eurasiatique sur la mise en œuvre du transport ferroviaire rapide de conteneurs de produits agricoles «Eurasian agroexpress». En 2020, l’Ouzbékistan et la Russie ont convenu de lancer le train «Agroexpress» de Tachkent à Moscou. Il a été annoncé plus tard que le Kazakhstan allait également rejoindre le projet, de sorte que les produits agricoles de l’Ouzbékistan seront d’abord livrés au Kazakhstan et plus loin – en Russie.

Après un certain temps, le Kirghizistan a exprimé son intention de se joindre au projet. En particulier, le chef du cabinet des ministres du Kirghizistan Akylbek Zhaparov a déclaré que la République aimerait utiliser les infrastructures d’ «Agroexpress»

21/02/2022 : Le système d’exploitation de la « Banque de Développement du Kazakhstan » sera réformée selon les exigences actuelles – Aliya Yechshanova – 

Le premier ministre du Kazakhstan Alikhan Smailov, dans l’exécution des tâches assignées par le président du pays, a lancé le 21 février une réunion sur l’examen des mesures visant à améliorer la fonctionnalité principale de la JSC «Banque de développement du Kazakhstan». Dans le cadre de la réforme, il est prévu que la «Banque de développement du Kazakhstan» se concentre davantage sur le financement de projets d’investissement à grande échelle et à forte intensité de capital avec de longues périodes de récupération, ayant une importance stratégique et économique pour le pays, ainsi que sur la production industrielle. «La Banque de développement devrait se concentrer sur le financement de la création de nouvelles productions. Il est nécessaire de poursuivre les travaux sur l’amélioration de la transparence des activités, l’optimisation et la numérisation des processus d’affaires et l’élargissement de l’accès aux services de la banque»,-a déclaré le premier ministre de la République du Kazakhstan Alikhan  Smailov.

22/02/2022: La conférence en ligne «Dialogue-garantie de la paix» pour les représentants du secteur de l’éducation a eu lieu à Achgabat – Aliya Yechshanova – 

Le 22 février, le secrétariat de la Commission nationale turkmène pour l’UNESCO a organisé par visioconférence une conférence intitulée «Dialogue-garantie de la paix». Les participants à l’événement ont souligné que le gouvernement ferait tout son possible pour développer l’autorité du pays sur la plate-forme internationale, soutenir la paix et l’unité des habitants de tous les États du monde. Les rapporteurs ont déclaré qu’à l’heure actuelle, la communauté internationale s’intéressait aux initiatives d’importance internationale du chef de l’État turkmène, Gurbanguly Berdymukhamedov, à sa politique étrangère, ainsi qu’aux relations établies par le président avec plusieurs pays du monde. Il a été souligné que la politique du dirigeant turkmène était appuyée par la communauté internationale. En outre, les participants en ligne de la rencontre ont souligné l’importance de la nouvelle doctrine du président, «Abadançylygyň röwşen gadamlary» («Le chemin lumineux vers la prospérité»), comportant des informations sur l’histoire de la diplomatie turkmène, de réalisations de politique intérieure et extérieure du pays, qui décrit les principales approches de la politique contemporaine du Turkménistan.

22/02/2022: Arrestation de l’ancien ministre de la défense du Kazakhstan, Mourat Bekhtanov – Denis Lavaud – 

Le 22 février, les autorités kazakhes ont annoncé avoir arrêté l’ancien ministre de la défense, Mourat Bekhtanov. Le ministre, démis de ses fonctions le 19 janvier après les émeutes qui ont bouleversé le pays, a été accusé d’inaction durant les événements de janvier. Le 19 février, le procureur général a lancé une enquête contre l’ancien ministre de la Défense , et le 20 février, Mourat Bekhtanov a été placé en détention pour ces faits, punissables par la loi kazakhe, qui prévoit des peines de prison allant de 5 à 10 ans pour un officiel qui, en cas d’événements graves, manquerait à remplir ses fonctions. 

23/02/2022: Le Groupe PSA de Singapour a exprimé son intérêt pour l’investissement de plusieurs projets au Kazakhstan – Aliya Yechshanova – 

Le dirigeant kazakh Kassym-Jomart Tokayev a tenu une réunion en ligne avec le dirigeant du groupe singapourien Tan Jung Man le 23 février. Les interlocuteurs ont examiné les perspectives de mise en œuvre de divers projets d’investissement communs. Du côté singapourien, il a été noté que le Groupe PSA était réellement intéressé pour investir dans des projets de transport et de logistique dans le pays. Le chef du Kazakhstan a donné une présentation détaillée à ses interlocuteurs sur la capacité existante de l’État dans le domaine des transports, de la logistique et des infrastructures. Dans ce contexte, il a indiqué que 83% du transit terrestre sur «l’autoroute» Chine-Europe traverse le territoire de la République. Le président a également déclaré que l’expérience du PSA de Singapour dans la gestion portuaire, la logistique et la numérisation est d’un grand intérêt. À son tour, Tan Jung Man a exprimé sa volonté de coopérer avec des partenaires kazakhs afin de fournir les services nécessaires dans le domaine de la logistique et le renforcement du corridor de transport numérique en partenariat avec l’Entreprise Nationale «Kazakhstan Temir zholy» ainsi que l’amélioration des procédures douanières, qui seront fondées sur l’expérience singapourienne.

23/02/2022 : Accord sur une approche commune entre les pays d’Asie centrale et l’Union européenne de la situation afghane – Sarah Guérin et Denis Lavaud –

Le 23 février, Tachkent a accueilli une réunion des envoyés spéciaux de l’Union européenne et des pays d’Asie centrale sur l’Afghanistan. Le représentant spécial pour l’Afghanistan Ismatullah Irgashev a rencontré Terhi Hakala, représentante spéciale de l’UE pour l’Asie Centrale, ainsi que Tomas Niklasson, représentant spécial pour l’Afghanistan. Ismatullah Irgashev a déclaré à l’issue de la réunion que les pays se sont mis d’accord sur une approche commune du problème afghan, notamment en ce qui concerne la reconnaissance du gouvernement intérimaire du pays. «Tous les représentants des États d’Asie centrale et de l’Union européenne ont convenu que nous déciderions ensemble de nos actions communes pour aider l’Afghanistan» a déclaré Ismatullah Irgashev. Le représentant spécial a précisé que la reconnaissance du gouvernement afghan n’interviendrait que lorsque les demandes de la communauté internationale seront entendues à Kaboul et que le gouvernement montrera qu’il tient ses promesses. Une déclaration a été adoptée à l’issue de la réunion, dans laquelle les parties confirment les possibilités de coopération entre l’UE et l’Asie centrale pour soutenir le peuple afghan, ainsi que pour assurer la sécurité et la stabilité dans la région. Les participants ont convenu de continuer à se réunir sur ce format régional, qui constitue une plate-forme de consultation et de coopération utile afin de coordonner les efforts visant à soutenir le peuple afghan. Le 24 février, c’est à Bichkek que la délégation s’est rendue, afin de rencontrer le gouvernement kirghize pour discuter des récents événements survenus dans les régions frontalières avec le Tadjikistan.

24/02/2022 : Réactions sécuritaires des pays d’Asie centrale concernant leurs ressortissants en Ukraine suite à la détérioration de la situation entre la Russie et l’Ukraine – Denis Lavaud et Sarah Guérin –

Depuis le 24 février, suite à l’aggravation de la situation en Ukraine survenue deux jours plus tôt et la reconnaissance russe des républiques séparatistes de Donetsk et Lougansk, les réactions sécuritaires et recommandations des pays d’Asie centrale diffèrent. L’ambassade d’Ouzbékistan à Kiev a élaboré un plan d’évacuation et une liste des citoyens souhaitant quitter le pays, a rapporté le service de presse de la mission diplomatique. Quant au ministère des Affaires étrangères du Kirghizistan, il a recommandé à ses ressortissants en Ukraine de se conformer aux règles énoncées par le pays d’accueil et de prendre toutes les mesures de sécurité personnelle nécessaires. Le service consulaire du ministère des Affaires étrangères et l’ambassade de la République kirghize en Ukraine ont mis en place d’une ligne d’assistance téléphonique, à travers laquelle les citoyens de la République kirghize actuellement en Ukraine peuvent poser leurs questions. L’ambassade du Kazakhstan en Ukraine  a également conseillé à ses ressortissants de suivre formellement les règles énoncées par les gouvernements locaux, et a notamment incité ses concitoyens à aller s’abriter dans les différents abris en cas de bombardement. Les citoyens kazakhes ayant décidé de rester chez eux sont priés, en cas de danger, de faire des réserves d’eau et de vivres, d’éteindre toutes les lumières de leurs habitations, et de se tenir éloignés des fenêtres. Le ministère de la Défense du Tadjikistan a mis en place une ligne d’urgence et a demandé à ses citoyens de rester chez eux dans la mesure du possible. Le gouvernement du Turkménistan, connu pour son désir de neutralité face aux différentes problématiques étrangères, n’a pour le moment rien déclaré.

24/02/2022 : Première réunion du Conseil intergouvernemental eurasien au Kazakhstan, à la présidence de l’Union économique eurasienne pour 2022 – Sarah Guérin –

Les 24 et 25 février, le Kazakhstan a accueilli la première réunion du Conseil intergouvernemental eurasien de 2022, qui regroupe la Biélorussie, la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan et le Tadjikistan. Le Kirghizstan dirige pour l’année à venir les trois structures clés de l’UEE : le Conseil de la Commission économique eurasiatique, le Conseil économique suprême eurasien et le Conseil intergouvernemental eurasien. Le président de la république kirghize a ainsi défini les thèmes prioritaires de la réunion. Les chefs de gouvernement de l’UEE ont débattu de la traçabilité du mouvement des marchandises importées dans l’UEE, afin de «minimiser les mesures de contrôle des cargaisons et augmenter la vitesse de passage des marchandises» a déclaré Maksat Mamytkanov, ministre kirghize de la coopération douanière. Comme l’a rappelé Sadyr Japarov, cela permettrait de résoudre la question des barrières douanières au sein de l’UEE. Autre point important de la réunion, le Kirghizistan a annoncé l’organisation en 2022 du premier Forum économique eurasien. Sadyr Japarov a également attiré l’attention sur la question migratoire et souligné que le développement de l’UEE est inextricablement lié au bien-être de ses citoyens. Ces derniers devraient bénéficier de conditions de vie dignes, dont l’accès à la sécurité sociale et l’assistance médicale, quel que soit l’État de l’Union dans lequel ils travaillent. Finalement, les autorités kirghizes ont estimé que la Banque eurasienne de développement devrait accorder plus d’attention aux économies du Kirghizistan, de l’Arménie et de la Biélorussie, car il s’avère que 99% de l’argent est dépensé pour soutenir les économies du Kazakhstan et de la Russie.

Previous Article

VEILLE SUD-CAUCASE – du 19 février au 25 février 2022

Next Article

VEILLE RUSSIE – du 19 février au 25 février 2022